Observatoire - Actualités

Communication

Stacks Image 350518

Christian Boltanski

Église Oude Kerk, Amsterdam

Jusqu’au 29 avril 2018

Cet automne, l’église Oude Kerk à Amsterdam accueille une exposition in situ de grande envergure de Christian Boltanski. Faisant partie des artistes contemporains de renommée mondiale, son œuvre traite de la mémoire et de la commémoration. Dans un lieu de mémoire, telle que l’église Oude Kerk, forte de ses huit siècles d’histoire et ses 2 200 pierres tombales, les œuvres de Boltanski trouvent un cadre qui leur correspond parfaitement. Il y crée une composition spécifique à ce site, formée de plusieurs installations distinctes qui, chacune, pose la question existentielle de ce qui advient après la mort. Compte tenu que Boltanski a fait un pari sur sa propre vie qui arriverait à échéance cette année, ce travail a une teneur autobiographique évidente.

Attachée de presse : Margot Spanneut
margot@observatoire.fr


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350418

Georg Baselitz

Fondation Beyeler, Bâle

Jusqu'au 29 avril 2018

À l’occasion des 80 ans de Georg Baselitz, la Fondation Beyeler consacre une grande exposition à cet artiste. Une rétrospective concentrée rassemblera un grand nombre des plus importantes peintures et sculptures que Baselitz a réalisées au cours des six dernières décennies. La juxtaposition sur un pied d’égalité d’œuvres clés appartenant à toutes les phases de sa création mettra en évidence la singularité de la richesse d’invention formelle et conceptuelle de Baselitz. Le visiteur de l’exposition est invité à faire un voyage dans le beau et le laid, l’équivoque et le dérangeant. Cette exposition est organisée en collaboration avec le Hirshhorn Museum and Sculpture Garden de Washington, D. C., où elle se rendra à la suite de sa présentation à Riehen.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350553

Le printemps des explorateurs

Parc Zoologique de Paris

Jusqu'au 6 mai 2018

Pour les vacances de printemps, le Parc Zoologique de Paris met à l’honneur la notion d’expédition scientifique, essentielle pour lui permettre de mener à bien sa mission d’étude et de protection des espèces végétales et animales. Les visiteurs sont ainsi invités à entrer dans la peau d’un explorateur grâce à un exploration game, à découvrir leur quotidien grâce à des conférences et rencontres avec des chercheurs du Muséum National d’Histoire Naturelle, et d’en apprendre plus sur les expéditions par le biais d’ateliers et de journées de découverte en famille. 


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs






thex Created with Sketch.
Stacks Image 350423

Splendeurs du pastel

Fondation de l’Hermitage, Lausanne

Jusqu'au 21 mai 2018

Au printemps 2018, la Fondation de l’Hermitage présentera une importante exposition consacrée à l’art du pastel à travers les siècles. Réunissant une centaine d’œuvres de collections privées et publiques suisses, cet événement proposera une véritable histoire de cette technique fascinante, des premiers maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains, en passant par les portraitistes du XVIIIe siècle, les paysages des Romantiques et de l’école de Barbizon, ou encore les explorations avant-gardistes des artistes de la fin du XIXe siècle.


Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350503

Jules Adler, peindre sous la troisième république

Palais Lumière, Evian

Jusqu'au 21 mai 2018

Peintre franc-comtois né à Luxeuil, Jules Adler (1865-1952) fait carrière dans la mouvance des artistes naturalistes attachés au quotidien, au monde ouvrier, au travail et à la ruralité. Au Palais Lumière, collections publiques et privées se mélangeront afin de proposer un parcours en 9 étapes : devenir peintre, Luxeuil et la Franche-Comté, les rues de Paris, les gures populaires, la mine, le voyage, la grande guerre, les chemineaux et la peinture d’histoire.


Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs



thex Created with Sketch.
Stacks Image 350433

Gilgian Gelzer, NIX

Domaine de Kerguéhennec

Jusqu'au 27 mai 2018

Gilgian Gelzer (né en 1951, vit et travaille à Paris) pratique la peinture, le dessin et la photographie. L’exposition, organisée en partenariat avec la Fondation Fernet-Branca explorera les liens qu’entretiennent ces différents médiums, et la manière dont chaque pratique nourrit les autres. Le fil conducteur de l’exposition sera néanmoins le dessin, ligne directrice sans conteste de l’oeuvre ; le dessin, cosa mentale, dans sa définition la plus élémentaire et la plus essentielle, où la qualité du trait et ses infinies variations et modulations construisent un environnement visuel et plastique où chaque dessin agit dans la singularité de sa présence.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350438

Nicolas Fedorenko, Peindre est un présent

Domaine de Kerguéhennec

Jusqu'au 27 mai 2018

L’exposition de Nicolas Fedorenko (né en 1949, vit et travaille en Bretagne) présentera, dans les anciennes écuries et à l’extérieur, des oeuvres (peintures, dessins, gravures, sculptures, livres) de différentes périodes, parfois anciennes, certaines encore jamais montrées. L’exposition montrera l’extrême diversité, inventivité et liberté de cet oeuvre protéiforme. L’exposition sera présentée en deux temps : d’abord les peintures puis le travail graphique (dessins, livres, estampes), toujours en regard, à l’intérieur et à l’extérieur, des sculptures.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350443

LA DISPARITION (REMIX)

ILLÉS SARKANTYU FEATURING JEAN-PIERRE VIELFAURE

Domaine de Kerguéhennec

Jusqu'au 27 mai 2018

En 2017, le Département du Morbihan a reçu, en don, un ensemble de carnets de Jean-Pierre Vielfaure (1930 - 2015), réalisés à Kerguéhennec, entre avril 1995 et mai 2000, lors de fréquents séjours de l’artiste au Domaine, alors que Denys Zacharopoulos assurait la direction du centre d’art. Illés Sarkantyu (né en 1977, vit et travaille à Bordeaux), lui-même en résidence au Domaine d’avril 2013 à avril 2014, travaillera à la présentation interprétation de ce corpus, poursuivant la démarche de citation qu’il a entreprise.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350448

Facing the sky

26 étudiants, 4 écoles d’art européennes

Domaine de Kerguéhennec

Jusqu'au 27 mai 2018

Le projet Facing the sky est né de la volonté de développer dans un contexte européen les recherches d’étudiants en école d’art dans le domaine de la céramique. 26 étudiants de quatre écoles européennes (Muthesius Kunsthochschule, Kiel, Allemagne ; PXL MAD, Hasselt, Belgique ; École nationale supérieure d’art de Nancy et TALM – Le Mans) et leurs professeurs ont travaillé avec des infrastructures industrielles exceptionnelles et notamment la briqueterie Montrieux (Les Rairies entre Angers et Le Mans) durant un workshop de cinq jours en avril 2017. Une sélection des oeuvres réalisées, pensées dans leur relation au paysage et à l’architecture, sera présentée à des endroits choisis dans le parc.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350543

Ce qui me traverse

avec l’artiste Gaëlle Chotard et la commissaire d’exposition Valentine Meyer

Drawing Lab Paris

Jusqu'au 16 juin 2018

Telle la gestuelle du funambule, les œuvres de Gaëlle Chotard profitent du déséquilibre qu’elles génèrent pour mettre en route leur propre dynamique. Travail de patience mais aussi de lâcher-prise, il privilégie l’inframince : traits de crayon, cordes à piano tendues, gaines métalliques tissées et percées, afin d’expérimenter tous les possibles du dessin, l’inventant aussi en 3D. Pour Drawing Lab, l’espace sera envisagé comme une page blanche, propice à traduire l’importance du vide, de la fragilité, de la transparence, comme une invitation au silence intérieur et à la contemplation.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350498

Robert Schlicht & Romana Schmalisch

« Titre de travail »
Frac Grand Large – Hauts-de-France

Jusqu'au 26 août 2018

Après avoir étudié la « chorégraphie du travail » et les convergences entre la danse moderne et la gestuelle rationalisée des usines, les deux artistes Robert Schlicht et Romana Schmalisch réalisent un film de fiction sur la formation des travailleurs du futur. Ils associent à leur recherche un groupe d’étudiants de l’école supérieure d’art de Dunkerque et des acteurs du monde professionnel et de la formation. Leur nouveau film tourné à Dunkerque a été présenté à la Biennale de Vienne 2017 et circulera dans plusieurs festivals en 2018.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350458

Risque, Osez l’expo !

Forum départemental des Sciences

Jusqu'au 2 septembre 2018

Vivre, c’est prendre des risques. Pour que l’individu se construise et que la société innove, il faut oser. Mais attention ! Si la situation est mal évaluée, les conséquences peuvent être néfastes, pour soi ou pour les autres. Vingt-quatre manipulations interactives vous amènent à découvrir comment le risque se calcule, à réfléchir à son comportement pour savoir si l’on est audacieux et à comprendre comment la société s’organise pour faire face aux dangers. Exposition conçue par Universcience, la Cité des sciences et de l’industrie


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350533

Fondation Claude Monet à Giverny

Jusqu'au 1er novembre 2018

Claude Monet a vécu de 1883 à 1926, soit quarante-trois ans, dans sa maison de Giverny. Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il a conçu son jardin de fleurs et son jardin d’eau comme de véritables œuvres d’art. Aujourd’hui, ce sont plus de plus de 500 000 visiteurs qui viennent du monde entier ressentir cette atmosphère unique. La Fondation Claude Monet, propriété de l’Académie des Beaux Arts, oeuvre toute l’année avec son équipe de jardiniers pour mettre en valeur les jardins en restant fidèle à la vision du grand peintre. Direction de la Fondation : M. Hugues R. Gall


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr
07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350463

Jane & Serge

Album de famille par Andrew Birkin

Musée des beaux-arts, Calais

Jusqu'au 4 novembre 2018

Le Musée des beaux-arts de Calais propose une exposition inédite autour du mythique couple anglo-français formé par jane Birkin et Serge Gainsbourg, à travers les photographies d’Andrew Birkin, frère de Jane et célèbre scénariste, acteur et réalisateur britannique. Andrew Birkin a pris des centaines de photos spontanées du couple, entouré de ses proches. Les clichés de Birkin, dont l’immense majorité n’a jamais été publiée, nous offrent une vision intime de la vie quotidienne du couple et nous ramènent à une époque éprise de liberté et d’une certaine insouciance. Même si plus de trente ans se sont écoulés depuis que le couple s’est séparé et plus de deux décennies depuis la disparition de Serge Gainsbourg, la passion pour Jane et Serge ne s’est jamais démentie.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350453

Archipel des émotions

Forum départemental des Sciences

Jusqu'au 3 mars 2019

Comment fonctionnent les émotions ? D’où viennent-elles ? Venez découvrir le monde fascinant des émotions chez l’Homme, et de manière plus large, chez l’animal. Cabines aux émotions, expériences de laboratoire et dispositifs interactifs vous invitent à tester par vous- même et sur vous-même les mécanismes. Exposition conçue par le Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350321

Réouverture des salles dédiées à la Guerre de 1870 - Commune de Paris de 1871

Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis

Depuis septembre 2017

Le musée d’art et d’histoire de Saint-Denis consacre 4 salles d’exposition permanente à la Guerre de 1870 et à la Commune de Paris de 1871. Pour mémoire, la Ville de Saint-Denis possède le fonds le plus important au monde sur la Commune de Paris de 1871 réparti entre le musée d’art et d’histoire, les archives municipales et la médiathèque centrale. La collection de plus de 100 oeuvres a fait l’objet d’un chantier, qui s’est déroulé d’octobre 2016 à mai 2017 selon quatre axes de travail : rénover l’espace d’exposition et l’accrochage permanent, terminer le récolement des 15 000 objets, restaurer et étudier les œuvres.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94
thex Created with Sketch.
Stacks Image 350306

Parrainer un animal

Parc Zoologique de Paris

En parrainant un animal au Parc Zoologique de Paris, contribuons aux programmes de recherche et de conservation du Muséum National d’Histoire Naturelle et à la protection des espèces menacées dans leurs milieux d’origine. Grâce au parrainage des animaux, de nombreuses actions ont pu être entreprises. Le Muséum national d’Histoire naturelle, à travers le Parc Zoologique de Paris, s’investit dans de nombreux programmes de conservation et de protection des espèces dans des domaines d’activités très variés mais complémentaires : inventaire et recensement des populations animales, gestion et étude des populations in-situ et ex-situ, réintroduction des espèces dans leur milieu naturel, sensibilisation et éducation des populations, génétique, recherche et médecine vétérinaires. Le parrainage a permis de financer plus de trente opérations de protection et de conservation animales dans de nombreux pays : Madagascar, Guyane française, France, Chili…


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350528

2018 : Vaux-le-Vicomte célèbre ses 50 ans d’ouverture au public

Réouverture annuelle : samedi 17 mars 2018

En mai 2018, le château célèbre notamment ses 50 ans d’ouverture au public. Un demi siècle plus tard, les propriétaires poursuivent l’oeuvre de leur père : le rayonnement du château pour la préservation et la restauration de ce patrimoine hors du commun. La plus grande propriété privée classée au titre des Monuments Historiques en France garde son esprit d’ouverture et de partage au plus grand nombre.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350588

L’Art au service du pouvoir

Napoléon Ier - Napoléon III

Atelier Grognard - Rueil Malmaison

Du 13 avril au 9 juillet 2018

En présentant des œuvres prestigieuses issues des commandes des Maisons de l’empereur, chevilles ouvrières de la communication impériale, l’exposition L’art au service du pouvoir : Napoléon- Napoléon III propose une approche inédite qui permet de relire le parcours hors-norme de ces deux empereurs, mais aussi de revisiter l’art du XIXe siècle. La Maison de l’empereur sous le règne de Napoléon Ier comme sous celui de son neveu Napoléon III constitua une formidable machine de pouvoir. Les deux empires associent donc les arts au pouvoir, dans le but de propagande mais aussi de magnificence du trône impérial. L’exposition interroge le spectateur sur les similitudes entre l’Empire d’autrefois et la République d’aujourd’hui, entre la Maison de l’Empereur et l’Elysée, deux lieux s’attachant à bâtir une légitimité à son hôte.

Attachée de presse : Margot Spanneut
margot@observatoire.fr


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350538

RÉOUVERTURE DALI PARIS

13 avril 2018

Après 4 mois de travaux menés par l’architecte-scénographe Adeline Rispal, le lieu Dali Paris, qui accueille depuis plus de 25 ans près de 150 000 visiteurs par an, de tous les pays du monde, se métamorphose et rouvre ses portes le 13 avril 2018. Le public pourra alors découvrir la personnalité exceptionnelle de Beniamino Levi, grand marchand d’art et collectionneur. 


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350568

Jeux de la Fontaine, Le Styx, Rivière des enfers

Vaux-le-Vicomte

Du samedi 14 avril au samedi 4 novembre 2018 Tous les week-ends et jours fériés + Vacances scolaires zone C (sauf vacances d’été)

Proposant une aventure exceptionnelle dans la rivière souterraine détournée par Le Nôtre en 1654 lors de la création des jardins à la française, ce parcours scénarisé, ludique et interactif s’appuie sur le texte de Jean de la Fontaine « Les amours de Psyché et Cupidon ». Guidés sur le Styx -la rivière des enfers- et équipés de lampes frontales et de « bottes cuissardes », les visiteurs devront surmonter une série d’épreuves d’agilité et de logique... Une aventure inédite et intense contée par des comédiens professionnels !


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350468

Udo Zembok

Exposition et circuit découverte autour du verre et de l’architecture

MusVerre, Sars-Poteries

Du 14 avril au 28 septembre 2018,

Né en 1951 à Braunschweig, en Allemagne, installé en France depuis 1978 à Colmar puis désormais à Menton, Udo Zembok voit la vie à travers le verre et la dessine en couleurs. Les œuvres qu’il crée sont à la fois énigmatiques et très parlantes. Au travers de sa technique de superposition de verre avec des couches de couleurs intermédiaires, il travaille un peu comme les peintres flamands avec leurs glacis pour faire circuler la lumière et faire chanter la couleur dans l’espace et dans la matière. L’artiste verrier est exposé dans le monde entier et répond à de nombreuses commandes publiques et privées pour collaborer notamment à de grands projets d’architecture. Il a ainsi récemment conçu la voûte de verre de la nouvelle cathédrale de Créteil. L’exposition s’organisera autour d’une œuvre monumentale Cœur II ; elle présentera environ 15 œuvres de l’artiste ainsi qu’un panel représentatif sous forme de projection de ses réalisations liées à l’architecture.


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350508

« Tubologie – nos vies dans les tubes »

Frac Grand Large – Hauts-de-France

Du 21 avril au 30 décembre 2018

Avec : Joe Colombo, Peter Friedl, Hella Jongerius, Matthew McCaslin, Allan McCollum, Jasper Morrison, Rosemarie Trockel... Au printemps 2018, Frac et LAAC explorent conjointement la question du travail à travers deux gures emblématiques : l’artiste, au LAAC, et le « travailleur horizontal », au FRAC. L’exposition du Frac Grand Large, « Tubologie – nos vies dans les tubes », s’intéresse aux nouvelles écologies mentales, sociales et environnementales du travail. Les tubes sont partout ! Hors de nous, à l’échelle domestique comme urbaine, et en nous, dans nos oreilles. Ils accompagnent le passage d’une organisation verticale, industrielle, à un système horizontal, post-industriel et connecté. A travers ce motif, l’exposition propose une lecture inédite des œuvres art et design de la collection du Frac Grand Large – Hauts-de-France, des années 1960 à aujourd’hui.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350523

« Enchanté»

LAAC, Dunkerque

Du 21 avril au 25 août 2018

L’exposition «Enchanté» a pour ambition de poser les formes d’une réflexion sur la création artistique, le travail de l’artiste. Elle offre, à travers des processus de création simples, un regard sur la limite, le seuil, ce moment de basculement qui fait qu’un objet, une image... par le seul choix, par le seul fait de représenter ou d’être représenté, montré, collectionné, multiplié, transformé... acquiert une autre dimension, affirme une charge historique et symbolique. L’idée même d’enchantement donne une part importante à la magie, à cette dimension qui semble nous échapper. La fabrication du sensible interroge les oeuvres dans leur capacité à «avoir lieu» et également notre capacité à regarder, à vivre une expérience.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350473

Bacon-Giacometti

Fondation Beyeler, Bâle

Du 29 avril au 2 septembre 2018

La Fondation Beyeler prépare une exposition consacrée à deux artistes dont la vision a profondément influencé l’art figuratif de la seconde moitié du XXe siècle et dont le rayonnement continue à se faire sentir aujourd’hui : Francis Bacon et Alberto Giacometti.



Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs



thex Created with Sketch.
Stacks Image 350578

Soirées aux chandelles

Vaux-le-Vicomte

Tous les samedis soirs du 5 mai au 6 octobre 2018

Tous les samedis soirs de mai à octobre, Vaux-le-Vicomte propose à ses visiteurs de redécouvrir ce chef-d’œuvre du XVIIème siècle sous la lumière vacillante de deux mille bougies, illuminant le château et le jardin à la française. Dîner raffiné romantique, bar à champagne et macarons complèteront cette délicieuse soirée hors du temps.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350478

Afrique, les religions de l’extase

MEG, Musée d’Ethnographie de Genève

Du 18 mai 2018 au 6 janvier 2019

Au MEG, chaque exposition est la promesse d’un voyage. Aujourd’hui, destination l’Afrique, à la découverte du patrimoine et des cultures religieuses du plus ancien continent et berceau de l’humanité. De magnifiques pièces chargées de magie et des photographies fascinantes plongent le public dans une atmosphère de dévotion et de mysticisme. Le parcours se déroule en quatre étapes, dont la première est consacrée aux religions monothéistes (l’islam, le christianisme et le judaïsme), et la seconde aux fondamentaux des religions africaines (le culte des ancêtres, la divination et les pratiques funéraires). La troisième étape est dédiée à l’une des formes les plus saillantes des religions africaines, les cultes de possession (vaudou, mahamba, zâr, bori, ngoma...). Et finalement, la quatrième étape est dévolue à la diversité des univers magico-religieux africains (masques initiatiques, culte des jumeaux, sorcellerie...).



Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350707

La cuisine de Picasso

Musée Picasso, Barcelone

Du 25 mai au 30 septembre 2018

L’axe principal de l’exposition est la cuisine au sens le plus large, une thématique omniprésente dans l’œuvre de Picasso, abordée ici pour la première fois. Près de 200 œuvres provenant de musées et d’institutions et collections privées de différents pays composent un parcours chronologique à travers la vie et l’œuvre de Picasso et nous permettent d’aborder l’artiste sous un nouveau éclairage. Cette exposition a été conçue dans le cadre de «Picasso-Méditerranée» à l’initiative du Musée national Picasso-Paris. L’exposition jouit de la collaboration exceptionnelle de Ferran Adrià, qui établira un dialogue entre le travail de Picasso et la création culinaire contemporaine.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350620

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les rhinocéros : les 26 et 27 mai

Les girafes : les 16 et 17 juin 2018

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350558

Les Nocturnes du Parc Zoologique de Paris

Un été sous le signe de la détente

Tous les jeudis de juin et juillet 2018

Tous les jeudis de juin et juillet, le Parc Zoologique de Paris restera ouvert tard pour proposer aux visiteurs une expérience unique : redécouvrir les animaux, grignoter au soleil couchant et pour les plus noctambules, dîner, boire un verre et danser. Happy hour, musique au restaurant du parc, une manière festive de visiter le site.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs




thex Created with Sketch.
Stacks Image 350483

1918-2018 Centenaire de la Grande Guerre

Familles dans la Grande Guerre

Musée de la Grande Guerre à Meaux

Du 2 juin au 2 décembre 2018

Avec une orientation résolument intimiste, l’exposition temporaire de l’année 2018 s’attachera à présenter les bouleversements et les répercussions de la Grande Guerre pour des millions de familles. Car dans le cours de l’histoire européenne et mondiale comme dans les destins individuels, la rupture du conflit est profonde et brutale. Le parcours chrono-thématique s’articulera autour de trois thèmes : dans un premier temps les douloureuses séparations lors des mobilisations, puis le bouleversement des quotidiens marqués par l’absence et la menace omniprésente de la mort. Et enfin la perte et le deuil ou le retour des soldats au foyer et à la vie civile ou comment les familles vivent le décalage produit par des vécus de guerre totalement différents. Grâce à ses collections et à une vingtaine de prêteurs privés et publics, le musée présentera dans l’exposition des correspondances, œuvres graphiques et sculptures, objets familiers et mobiliers ou costumes et uniformes qui révèlent avec force et sensibilité comment les cadres et les repères familiaux se brouillent, comment les liens de sang ou d’amour perdurent, se renouvellent ou se brisent du fait de la guerre. L’exposition s’accompagnera d’une programmation adaptée pour le jeune public : ateliers de correspondances, visites-ateliers en famille...


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350583

Journée Grand Siècle

Vaux-le-Vicomte

Dimanche 3 juin 2018

Une journée costumée à la mode du Grand Siècle, une expérience unique de l’art de vivre à la française au temps de Louis XIV et Nicolas Fouquet ! Nouveauté cette année : un concours de tableaux vivants ! Le château invite les costumés à devenir les protagonistes de leur propre tableau, autour de différentes thématiques.


Attachée de presse : Camille Mothes Delavaquerie
camille@observatoire.fr

07 82 28 80 94

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350672

Cultures - The World Arts Fair

Brussels, Sablon
Du 6 au 10 juin 2018

Du 6 au 10 juin 2018, se tiendra la 3ème édition de Cultures - The World Arts Fair, née de la synergie entre les trois foires BRUNEAF (Art tribal), BAAF (Art antique) et AAB (Art asiatique). Près de 80 exposants internationaux seront rassemblés durant 5 jours au Sablon, répartis dans les différentes galeries de ce quartier prestigieux, faisant de Bruxelles la première destination en Europe pour les arts du monde. Des objets d’Afrique, Océanie, Indonésie, Asie mais également des pièces archéologiques seront présentés à tous les passionnés d’art, les conservateurs de musées et les collectionneurs du monde entier. Chaque marchand réserve ses plus belles pièces pour la foire - toutes soigneusement examinées par une commission d’experts internationaux -, avec pour seul objectif émerveiller et surprendre un public d’une très haute exigence, tout en offrant un gage de confiance et de sérénité.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350488

Haute Dentelle

Cité de la dentelle et de la mode, Calais

Du 8 juin 2018 au 6 janvier 2019

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais, musée de France dédié à cet art industriel, présente HAUTE DENTELLE. Après les succès des expositions monographiques dédiées à Cristóbal Balenciaga, Hubert de Givenchy, Anne Valérie Hash et Iris Van Herpen, cette exposition éclaire de façon inédite les usages contemporains en matière de mode et de dentelle tissée sur métiers Leavers. Les couturiers élisent, au service de leur style, cette étoffe exigeante, héritière de savoir-faire textiles bicentenaires. « Haute Dentelle » souligne comment les couturiers expriment cette matière d’exception familière et pourtant méconnue. Des pièces d’exception ont été sélectionnées parmi les maisons Chanel, Dior, Iris van Herpen, Valentino...


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350625

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les rhinocéros : les 26 et 27 mai

Les girafes : les 16 et 17 juin 2018

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350667

Manguin, la volupté de la couleur

Fondation de l’Hermitage, Lausanne
Du 22 juin au 28 octobre 2018

Henri Manguin, désigné par Guillaume Apollinaire comme « le peintre voluptueux », rend hommage au bonheur de vivre à travers des thèmes arcadiens, des nus, des paysages méditerranéens, des scènes de la vie de famille et des natures mortes. A la Fondation de l’Hermitage, l’exposition Manguin, la volupté de la couleur retrace la carrière de cet ami d’Henri Matisse. L’accent est mis sur la période où Manguin, qui a témoigné d’emblée d’un talent et d’une inventivité rares dans ses harmonies chromatiques, accompagne les audaces des peintres fauves avec lesquels il expose au Salon d’automne de 1905.


Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr
07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350662

Entre Rubens et Van Dyck

Gaspar de Crayer, un peintre de Cour
Musée de Flandre, Cassel
Du 30 juin au 4 novembre 2018

Gaspar de Crayer né à Anvers en 1584 et mort à Gand en 1669 fut considéré comme un artiste éminent... avant d’être oublié par le XIXe siècle. Son style pourtant fut comparé par Cornelis de Bie à la splendeur picturale de Rubens et à l’extrême distinction de Van Dyck. L’exposition témoignera de son talent en présentant des œuvres issues de collections prestigieuses. Pour la première fois, on pourra admirer le Portrait de Philippe IV d’Espagne du Metropolitan Museum de New York aux côtés de celui du Palacio de Viana à Madrid.


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350655

Picasso, L’atelier du Minotaure

Palais Lumière, Evian
Du 30 juin au 4 novembre 2018
Exposition présentée dans le cadre du Projet Picasso-Méditerranée


L’exposition, Picasso, l’atelier du Minotaure, réunit un ensemble d’œuvres (peintures, sculptures, gravures, tapisseries...) provenant de collections publiques et privées.
Elle explore le développement d’un thème majeur de l’histoire de l’art et la réappropriation de ce mythe initiatique et funéraire par Pablo Picasso au cours de la période de l’entre-deux-guerres et son impact sur la création contemporaine (photographie, cinéma, arts de la scène, édition d’art).


Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350677

Iles de Pâques

3 expositions en Occitanie
Du 30 juin au 4 novembre 2018


Les bois parlants au Musée Champollion, Figeac

L’ombre des dieux au Musée Fenaille, Rodez

Le nombril du monde ? au Museum, Toulouse


L’île de Pâques, perdue dans l’immensité du Pacifique, confinée sur un morceau de terre de 165 km2, est l’une des dernières terres colonisées par les humains vers l’An Mil. L’île fascine par sa situation et ses réalisations singulières et n’a cessé de nourrir l’imaginaire collectif occidental. Mais c’est aussi un territoire vivant en pleine évolution qui livre quelques-uns de ses secrets grâce aux avancées de la science. Trois musées proposent durant l’été 2018 trois expositions complémentaires rassemblant un ensemble rare et unique d’objets issus des principales collections publiques et privées. Chacun pourra y découvrir les multiples facettes de cette île par le prisme des thèmes développés dans les différents lieux.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350682

The relativity of matter. Levi Van Veluw

Domaine de Kerguéhennec
Du 1er juillet au 4 novembre 2018

Artiste protéiforme (vidéo, installation, photographie, dessin), Levi van Veluw (né en 1985, vit et travaille aux Pays-Bas) est une figure centrale de la jeune scène artistique néerlandaise. L’installation (350 m2), créée en 2015 pour la Marres House of Contemporary Culture (Maastricht, Pays-Bas), sera présentée pour la première fois en France et proposera, au 1er étage du château, une déambulation dans un dédale de chambres obscures et de corridors où le visiteur est invité à pénétrer au coeur de l’oeuvre et de la pensée de l’artiste : un lieu où les repères habituels qui constituent notre relation à l’espace et au temps disparaissent.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350687

Quand à peine un nuage. Roland Cognet

Domaine de Kerguéhennec

Du 1er juillet au 4 novembre 2018

Roland Cognet (né en 1957, vit et travaille en Auvergne), artiste invité en résidence en 2014. Il avait alors conçu, pour le parc, une sculpture monumentale, Chêne, réemployant l’un des arbres les plus majestueux de la propriété qui n’avait malheureusement pas résisté aux assauts d’une tempête. Sera présentée, dans les écuries et à l’extérieur, une série d’oeuvres jalonnant son parcours, où l’on découvrira des formes complexes composées de matériaux hétérogènes savamment assemblés pour former des volumes abstraits ou tirés du réel : objets, figures animales, outils... 


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350692

Des usages du Parc

Domaine de Kerguéhennec
Du 1er juillet au 4 novembre 2018

Au terme d’une longue réflexion, menée en collaboration avec Louis Michel Nourry, historien du paysage et des jardins, et Michel Collin, paysagiste-concepteur, un nouveau plan de gestion et d’aménagement du parc a été élaboré qui renoue avec l’esprit du dessein originel et révèle des perspectives enfouies sous la végétation... Deux artistes, Guillaume Babin (né en 1989, vit et travaille à Paris), en résidence de janvier à juin 2017, et Edouard Sautai (né en 1965., vit et travaille à Paris), en résidence d’avril à juin 2018, produiront des dispositifs de lecture et d’appréhension du paysage en s’interrogeant sur les usages du parc par ses visiteurs.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350697

Marc Couturier

Domaine de Kerguéhennec
Du 1er juillet au 4 novembre 2018

Cette exposition est le fruit d’une collaboration avec L’Art dans les chapelles. Nous avons souhaité inviter Eric Suchère, directeur artistique de la manifestation, à faire la programmation de la chapelle du domaine qui accueille chaque été une exposition. Marc Couturier créera une oeuvre in situ pour la chapelle du domaine.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350702

En regard. Pierre Tal Coat / Edmond Quinche 

Domaine de Kerguéhennec

Du 1er juillet au 4 novembre 2018

Edmond Quinche (né en 1942, vit et travaille en Suisse) fut l’un des artistes les plus proches de Tal Coat lorsque celui-ci séjournait à l’Atelier de gravure de Saint-Prex où Quinche intervenait en qualité de lithographe. Il fut de ceux qui partagèrent les escapades dans les vignes voisines, qui surplombent le lac Léman, afin, après une journée de travail à l’atelier, de saisir le paysage sur le motif. Il fut un ami, un confident, un interlocuteur privilégié. De cette complicité, sont nés, à la fin des années 70, des entretiens radiophoniques pour France Culture qui continuent d’être une source inépuisable de réflexion sur la création et l’acte de peindre. Sa contribution essentielle au récent film d’Illés Sarkantyu sur Pierre Tal Coat (Le Ciel n’est pas distinct de la terre ; production Domaine de Kerguéhennec) montre toute la pertinence de son regard et de son analyse et l’entièreté de son engagement. Son oeuvre (peinture, dessin, estampe) n’est pas sans rapport, dans ses enjeux plus que dans sa forme, avec celle de Tal Coat. Comme Tal Coat, Quinche conserve une relation étroite au réel et à la chose vue dans une matière et un dessin qui s’émancipe néanmoins de la représentation.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350493

Réouverture du Musée de Lodève

Traversez le temps, emportez l’instant

07 juillet 2018

Après quatre ans de travaux, le nouveau Musée de Lodève ré-ouvre ses portes en juillet 2018 avec un projet inédit. 3 collections, un récit ! La muséographie, construite autour du thème de la trace et de l’empreinte, propose au visiteur un voyage de 540 millions d’années à travers les trois collections du musée : Sciences de la Terre, Archéologie, Beaux-Arts avec le fonds d’atelier du sculpteur Paul Dardé, surnommé de son vivant « le second Rodin ». Au sein de la « grande histoire » de chaque collection, les objets exposés racontent les « petites » histoires, instants magiques qui nous parviennent au-delà du temps : traces de gouttes de pluie tombées il y a 285 millions d’années, traces de pas d’une famille qui explore une grotte il y a 9000 ans, traces du burin dans la pierre qui donnent naissance à une sculpture de Paul Dardé. La nouvelle muséographie du musée se caractérise par des parcours immersifs, des multimédias novateurs con és à la société Fées spéciales (Kirikou la sorcière, Azur et Asmar...) qui par le biais de l’humour, de la poésie ou de l’interactivité, aident à la compréhension de mécanismes parfois complexes. En n des scénographies spectaculaires et innovantes, comme la reconstitution d’une grotte occupée il y a -30 000 ans. Situé au cœur du Lodévois et Larzac, entre le Grand Site du Salagou et le cirque de Navacelles classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Musée de Lodève invite le visiteur à découvrir ce territoire où l’aventure humaine a fait ses premiers pas.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350513

Faune, fais moi peur !

Images du faune de l’Antiquité à Picasso

Musée de Lodève

De juillet à octobre 2018

Consacrée à ce personnage mythique, l’exposition fait écho au Grand Faune, œuvre monumentale et emblématique de Paul Dardé introduisant le parcours permanent consacré au sculpteur. Entre mythes et représentations, l’exposition Faune fais-moi peur ! évoque les différentes facettes de cet être mystérieux : l’espièglerie libidineuse, l’animalité sauvage, le compagnonnage... En faisant dialoguer des œuvres d’époque et de techniques différentes, l’exposition ambitionne de montrer en trois grandes sections thématiques, à quel point le sujet a toujours fasciné et inspiré les artistes. Riche de 170 œuvres – peintures, sculptures, dessins et céramiques – datant du Ve siècle avant J.-C. au XXe siècle, l’exposition est rythmée par les représentations facétieuses, tendres ou enfantines du faune que réalise Picasso, lorsqu’il séjourne à Antibes en 1946. L’exposition Faune fais moi peur ! Images du faune de l’antiquité à Picasso s’inscrit dans le réseau Picasso Méditerranée 2017-2019, une initiative du Musée national Picasso-Paris.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350630

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les rhinocéros : les 26 et 27 mai

Les girafes : les 16 et 17 juin 2018

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350640

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les rhinocéros : les 26 et 27 mai

Les girafes : les 16 et 17 juin 2018

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350635

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les rhinocéros : les 26 et 27 mai

Les girafes : les 16 et 17 juin 2018

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350645

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les rhinocéros : les 26 et 27 mai

Les girafes : les 16 et 17 juin 2018

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.


Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350712

ST-ART 2018, 23e édition

Parc des Expositions, Strasbourg

Du 16 au 18 novembre 2018

La 23e édition de ST-ART, la foire d’art contemporain de Strasbourg, ouvrira ses portes le 16 novembre 2018. Pendant 4 jours, galeristes, artistes, collectionneurs, amateurs et professionnels se rencontreront autour d’un projet et d’une passion commune, la création artistique contemporaine. ST-ART s’implique dans la mise en valeur du métier de galeriste et de leur mission auprès des artistes et des clients. Tour à tour dénicheur de talents, laboratoire de recherche, conseiller artistique, financier, accompagnateur de tous les moments... un résumé de vie loin des surenchères vertigineuses d’un marché de l’art spectaculaire. C’est ainsi que ST-ART s’inscrit comme un rendez-vous attendu des deux côtés du Rhin. Pour la quatrième année consécutive, ST-ART, crée des passerelles entre les différents acteurs de l’art en invitant à chaque édition une institution prestigieuse. Après la photographie avec la MEP, les découvreurs avec la Fondation Maeght, l’artiste et ses rencontres avec la Venet Foundation, ST- ART accueille Museu Picasso de Barcelone.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr

06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 346821

Éditions Bibliothèque des Arts

Lausanne

La Bibliothèque des Arts publie des livres d’art et des catalogues raisonnés.

Programme sur demande


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
Dossier contenant les éléments pour la presse (DP, CP, Photos) : https://hermes.nausicamedia.fr/url/bibliothequedesarts
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux


thex Created with Sketch.
Stacks Image 347220

Éditions Ides & Calendes

Lausanne

Les Éditions Ides & Calendes publie des livres d’art et des catalogues raisonnés.

Programme sur demande


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
Dossier contenant les éléments pour la presse (DP, CP, Photos) : https://hermes.nausicamedia.fr/url/idesetcalendes
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux

thex Created with Sketch.
Stacks Image 346811

EDITIONS HAZAN

Fondées en 1949 par Fernand Hazan, les éditions Hazan sont devenues filiale d’Hachette en 1997. Elles demeurent une des rares maisons d’édition spécialisées dans le livre d’art. Son catalogue couvre tous les segments, depuis la monographie de référence jusqu’au guide didactique, la collection « Guide des arts » ou les grands textes en format poche « Bibliothèque Hazan », en passant par des essais et des catalogues d’exposition en coédition avec les musées les plus importants en France et à l’étranger. Une production de qualité dont témoignent une trentaine de prix reçus à ce jour.

Programme sur demande


Attachée de presse : Vanessa Leroy
Dossier contenant les éléments pour la presse (DP, CP, Photos) : https://hermes.nausicamedia.fr/url/hazan2
vanessaleroy@observatoire.fr
07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.