Observatoire - Actualités

Communication

Stacks Image 350727

Nendo à Sèvres

Galerie de Sèvres, Paris

Jusqu'au 25 juillet 2018

Le collectif de designers japonais nendo dirigé par Oki Sato a créé avec les artisans de la Manufacture de Sèvres des œuvres inspirées de la nature. Elles sont exposées à la galerie de Sèvres à Paris du 24 mai au 25 juillet 2018. Dans un enrichissement mutuel entre lui et les artisans de la Manufacture, nendo a trouvé l’inspiration dans l’histoire de Sèvres, dans ses collections et dans ses techniques exceptionnelles. Il fait ici la synthèse entre les points de convergence : respect des traditions et transmission des savoir-faire et les points de divergence : les cultures et temporalités très différentes.

Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350558

Les Nocturnes du Parc Zoologique de Paris

Un été sous le signe de la détente

Tous les jeudis de juin et juillet 2018

Tous les jeudis de juin et juillet, le Parc Zoologique de Paris restera ouvert tard pour proposer aux visiteurs une expérience unique : redécouvrir les animaux, grignoter au soleil couchant et pour les plus noctambules, dîner, boire un verre et danser. Happy hour, musique au restaurant du parc, une manière festive de visiter le site.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350523

« Enchanté »

LAAC, Dunkerque

Jusqu'au 25 août 2018

L’exposition «Enchanté» a pour ambition de poser les formes d’une réflexion sur la création artistique, le travail de l’artiste. Elle offre, à travers des processus de création simples, un regard sur la limite, le seuil, ce moment de basculement qui fait qu’un objet, une image... par le seul choix, par le seul fait de représenter ou d’être représenté, montré, collectionné, multiplié, transformé... acquiert une autre dimension, affirme une charge historique et symbolique. L’idée même d’enchantement donne une part importante à la magie, à cette dimension qui semble nous échapper. La fabrication du sensible interroge les oeuvres dans leur capacité à «avoir lieu» et également notre capacité à regarder, à vivre une expérience.

Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350880

Robert Schlicht & Romana Schmalisch

« Titre de travail »
Frac Grand Large – Hauts-de-France

Jusqu'au 26 août 2018

        </div>
    </div>

Après avoir étudié la « chorégraphie du travail » et les convergences entre la danse moderne et la gestuelle rationalisée des usines, les deux artistes Robert Schlicht et Romana Schmalisch réalisent un film de fiction sur la formation des travailleurs du futur. Ils associent à leur recherche un groupe d’étudiants de l’école supérieure d’art de Dunkerque et des acteurs du monde professionnel et de la formation. Leur nouveau film tourné à Dunkerque a été présenté à la Biennale de Vienne 2017 et circulera dans plusieurs festivals en 2018.

Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94
Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350473

Bacon-Giacometti

Fondation Beyeler, Bâle

Jusqu'au 2 septembre 2018

La Fondation Beyeler prépare une exposition consacrée à deux artistes dont la vision a profondément influencé l’art figuratif de la seconde moitié du XXe siècle et dont le rayonnement continue à se faire sentir aujourd’hui : Francis Bacon et Alberto Giacometti.



Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs



thex Created with Sketch.
Stacks Image 350458

Risque, Osez l’expo !

Forum départemental des Sciences

Jusqu'au 2 septembre 2018

Vivre, c’est prendre des risques. Pour que l’individu se construise et que la société innove, il faut oser. Mais attention ! Si la situation est mal évaluée, les conséquences peuvent être néfastes, pour soi ou pour les autres. Vingt-quatre manipulations interactives vous amènent à découvrir comment le risque se calcule, à réfléchir à son comportement pour savoir si l’on est audacieux et à comprendre comment la société s’organise pour faire face aux dangers. Exposition conçue par Universcience, la Cité des sciences et de l’industrie

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350760

Drawing Lab : cinéma d’été

Programmation de vidéos de dessin et d’animation de la jeune scène européenne

Drawing Lab Paris

Jusqu'au 8 septembre 2018

Sur une proposition de Christine Phal, fondatrice du Drawing Lab et de DRAWING NOW Art Fair, les membres du comité artistique ont invité des artistes émergents de la jeune scène européenne à présenter des vidéos de dessin et d’animation. Daria de Beauvais, Sandra Hegedüs, Elsy Lahner, Philippe Piguet, ainsi que Christine Phal, ont chacun sélectionné un ou plusieurs artistes. Sept artistes aux univers différents ont donc été choisis pour donner un aperçu de la jeune création contemporaine. Cette programmation de vidéos dévoile la diversité et la richesse du dessin contemporain qui ne cesse de surprendre. Le dessin prend possession du lieu en s’animant sous différentes formes. Grâce à cet évènement, le Drawing Lab continue sa mission principale : faire sortir le dessin de la feuille pour présenter des œuvres prospectives.

Attachée de presse : Aurélie Cadot

aureliecadot@observatoire.fr

06 80 61 04 17

Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350468

Udo Zembok

Exposition et circuit découverte autour du verre et de l’architecture

MusVerre, Sars-Poteries

Jusqu'au 28 septembre 2018

Né en 1951 à Braunschweig, en Allemagne, installé en France depuis 1978 à Colmar puis désormais à Menton, Udo Zembok voit la vie à travers le verre et la dessine en couleurs. Les œuvres qu’il crée sont à la fois énigmatiques et très parlantes. Au travers de sa technique de superposition de verre avec des couches de couleurs intermédiaires, il travaille un peu comme les peintres flamands avec leurs glacis pour faire circuler la lumière et faire chanter la couleur dans l’espace et dans la matière. L’artiste verrier est exposé dans le monde entier et répond à de nombreuses commandes publiques et privées pour collaborer notamment à de grands projets d’architecture. Il a ainsi récemment conçu la voûte de verre de la nouvelle cathédrale de Créteil. L’exposition s’organisera autour d’une œuvre monumentale Cœur II ; elle présentera environ 15 œuvres de l’artiste ainsi qu’un panel représentatif sous forme de projection de ses réalisations liées à l’architecture.

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350707

La cuisine de Picasso

Musée Picasso, Barcelone

Jusqu'au 30 septembre 2018

L’axe principal de l’exposition est la cuisine au sens le plus large, une thématique omniprésente dans l’œuvre de Picasso, abordée ici pour la première fois. Près de 200 œuvres provenant de musées et d’institutions et collections privées de différents pays composent un parcours chronologique à travers la vie et l’œuvre de Picasso et nous permettent d’aborder l’artiste sous un nouveau éclairage. Cette exposition a été conçue dans le cadre de «Picasso-Méditerranée» à l’initiative du Musée national Picasso-Paris. L’exposition jouit de la collaboration exceptionnelle de Ferran Adrià, qui établira un dialogue entre le travail de Picasso et la création culinaire contemporaine.

Attachée de presse : Bérengère Guicheteau
berengere@observatoire.fr

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350732

Regards sur les collections du musée

Regard(s) : Marcel Gromaire (1892, Noyelles-sur- Sambre (Nord) - 1971, Paris (Paris)

Musée départemental Matisse, Le Câteau-Cambresis 

Jusqu'au 30 septembre 2018

Du 23 juin au 30 septembre, venez découvrir ou redécouvrir des œuvres peu exposées du musée à travers ce 1er accrochage consacré à Marcel Gromaire et composé de 41 dessins à l’encre de Chine et 2 livres illustrés (Macbeth et Dix contes de Gaspard de la Nuit) édités par Tériade. Les principales thématiques se dégageant du corpus d’œuvres présentes dans la collection sont les paysages, principalement ceux de Noyelles-sur-Sambre, ville natale de l’artiste, et les nus féminins. Ce parcours sera également ponctué de 150 oeuvres de Gromaire (peintures, dessins, sculptures) proposées en regard des oeuvres de Matisse, Giacometti, Herbin... également issues des collections permanentes du musée Matisse. Enfin cette exposition sera enrichie des créations photographiques de Philip Bernard « Sur les pas de Marcel Gromaire » commandées en 1992 lors du centenaire du peintre.

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr

07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350578

Soirées aux chandelles

Vaux-le-Vicomte

Tous les samedis soirs, jusqu'au 6 octobre 2018

Tous les samedis soirs de mai à octobre, Vaux-le-Vicomte propose à ses visiteurs de redécouvrir ce chef-d’œuvre du XVIIème siècle sous la lumière vacillante de deux mille bougies, illuminant le château et le jardin à la française. Dîner raffiné romantique, bar à champagne et macarons complèteront cette délicieuse soirée hors du temps.

Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350513

Faune, fais moi peur !

Images du faune de l’Antiquité à Picasso

Musée de Lodève

Jusqu'au 7 octobre 2018

Consacrée à ce personnage mythique, l’exposition fait écho au Grand Faune, œuvre monumentale et emblématique de Paul Dardé introduisant le parcours permanent consacré au sculpteur. Entre mythes et représentations, l’exposition Faune fais-moi peur ! évoque les différentes facettes de cet être mystérieux : l’espièglerie libidineuse, l’animalité sauvage, le compagnonnage... En faisant dialoguer des œuvres d’époque et de techniques différentes, l’exposition ambitionne de montrer en trois grandes sections thématiques, à quel point le sujet a toujours fasciné et inspiré les artistes. Riche de 170 œuvres – peintures, sculptures, dessins et céramiques – datant du Ve siècle avant J.-C. au XXe siècle, l’exposition est rythmée par les représentations facétieuses, tendres ou enfantines du faune que réalise Picasso, lorsqu’il séjourne à Antibes en 1946. L’exposition Faune fais moi peur ! Images du faune de l’antiquité à Picasso s’inscrit dans le réseau Picasso Méditerranée 2017-2019, une initiative du Musée national Picasso-Paris.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350667

Manguin, la volupté de la couleur

Fondation de l’Hermitage, Lausanne
Jusqu'au 28 octobre 2018

Henri Manguin, désigné par Guillaume Apollinaire comme « le peintre voluptueux », rend hommage au bonheur de vivre à travers des thèmes arcadiens, des nus, des paysages méditerranéens, des scènes de la vie de famille et des natures mortes. A la Fondation de l’Hermitage, l’exposition Manguin, la volupté de la couleur retrace la carrière de cet ami d’Henri Matisse. L’accent est mis sur la période où Manguin, qui a témoigné d’emblée d’un talent et d’une inventivité rares dans ses harmonies chromatiques, accompagne les audaces des peintres fauves avec lesquels il expose au Salon d’automne de 1905.

Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr
07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350533

Fondation Claude Monet à Giverny

Jusqu'au 1er novembre 2018

Claude Monet a vécu de 1883 à 1926, soit quarante-trois ans, dans sa maison de Giverny. Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il a conçu son jardin de fleurs et son jardin d’eau comme de véritables œuvres d’art. Aujourd’hui, ce sont plus de plus de 500 000 visiteurs qui viennent du monde entier ressentir cette atmosphère unique. La Fondation Claude Monet, propriété de l’Académie des Beaux Arts, oeuvre toute l’année avec son équipe de jardiniers pour mettre en valeur les jardins en restant fidèle à la vision du grand peintre. Direction de la Fondation : M. Hugues R. Gall

Attachée de presse : Apolline Ehkirch

apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75

Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350463

Jane & Serge

Album de famille par Andrew Birkin

Musée des beaux-arts, Calais

Jusqu'au 4 novembre 2018

Le Musée des beaux-arts de Calais propose une exposition inédite autour du mythique couple anglo-français formé par jane Birkin et Serge Gainsbourg, à travers les photographies d’Andrew Birkin, frère de Jane et célèbre scénariste, acteur et réalisateur britannique. Andrew Birkin a pris des centaines de photos spontanées du couple, entouré de ses proches. Les clichés de Birkin, dont l’immense majorité n’a jamais été publiée, nous offrent une vision intime de la vie quotidienne du couple et nous ramènent à une époque éprise de liberté et d’une certaine insouciance. Même si plus de trente ans se sont écoulés depuis que le couple s’est séparé et plus de deux décennies depuis la disparition de Serge Gainsbourg, la passion pour Jane et Serge ne s’est jamais démentie.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350677

Ile de Pâques

3 expositions en Occitanie
Jusqu'au 4 novembre 2018


Les bois parlants au Musée Champollion, Figeac

L’ombre des dieux au Musée Fenaille, Rodez

Le nombril du monde ? au Museum, Toulouse


L’île de Pâques, perdue dans l’immensité du Pacifique, confinée sur un morceau de terre de 165 km2, est l’une des dernières terres colonisées par les humains vers l’An Mil. L’île fascine par sa situation et ses réalisations singulières et n’a cessé de nourrir l’imaginaire collectif occidental. Mais c’est aussi un territoire vivant en pleine évolution qui livre quelques-uns de ses secrets grâce aux avancées de la science. Trois musées proposent durant l’été 2018 trois expositions complémentaires rassemblant un ensemble rare et unique d’objets issus des principales collections publiques et privées. Chacun pourra y découvrir les multiples facettes de cette île par le prisme des thèmes développés dans les différents lieux.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350662

Entre Rubens et Van Dyck

Gaspar de Crayer, un peintre de Cour
Musée de Flandre, Cassel
Jusqu'au 4 novembre 2018

Gaspar de Crayer né à Anvers en 1584 et mort à Gand en 1669 fut considéré comme un artiste éminent... avant d’être oublié par le XIXe siècle. Son style pourtant fut comparé par Cornelis de Bie à la splendeur picturale de Rubens et à l’extrême distinction de Van Dyck. L’exposition témoignera de son talent en présentant des œuvres issues de collections prestigieuses. Pour la première fois, on pourra admirer le Portrait de Philippe IV d’Espagne du Metropolitan Museum de New York aux côtés de celui du Palacio de Viana à Madrid.

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350655

Picasso, L’atelier du Minotaure

Palais Lumière, Evian
Jusqu'au 4 novembre 2018
Exposition présentée dans le cadre du Projet Picasso-Méditerranée


L’exposition, Picasso, l’atelier du Minotaure, réunit un ensemble d’œuvres (peintures, sculptures, gravures, tapisseries...) provenant de collections publiques et privées.
Elle explore le développement d’un thème majeur de l’histoire de l’art et la réappropriation de ce mythe initiatique et funéraire par Pablo Picasso au cours de la période de l’entre-deux-guerres et son impact sur la création contemporaine (photographie, cinéma, arts de la scène, édition d’art).

Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350682

The relativity of matter. Levi Van Veluw

Domaine de Kerguéhennec
Jusqu'au 4 novembre 2018

Artiste protéiforme (vidéo, installation, photographie, dessin), Levi van Veluw (né en 1985, vit et travaille aux Pays-Bas) est une figure centrale de la jeune scène artistique néerlandaise. L’installation (350 m2), créée en 2015 pour la Marres House of Contemporary Culture (Maastricht, Pays-Bas), sera présentée pour la première fois en France et proposera, au 1er étage du château, une déambulation dans un dédale de chambres obscures et de corridors où le visiteur est invité à pénétrer au coeur de l’oeuvre et de la pensée de l’artiste : un lieu où les repères habituels qui constituent notre relation à l’espace et au temps disparaissent.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350687

Quand à peine un nuage. Roland Cognet

Domaine de Kerguéhennec

Jusqu'au 4 novembre 2018

Roland Cognet (né en 1957, vit et travaille en Auvergne), artiste invité en résidence en 2014. Il avait alors conçu, pour le parc, une sculpture monumentale, Chêne, réemployant l’un des arbres les plus majestueux de la propriété qui n’avait malheureusement pas résisté aux assauts d’une tempête. Sera présentée, dans les écuries et à l’extérieur, une série d’oeuvres jalonnant son parcours, où l’on découvrira des formes complexes composées de matériaux hétérogènes savamment assemblés pour former des volumes abstraits ou tirés du réel : objets, figures animales, outils... 

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs


thex Created with Sketch.
Stacks Image 350692

Des usages du Parc

Domaine de Kerguéhennec
Jusqu'au 4 novembre 2018

Au terme d’une longue réflexion, menée en collaboration avec Louis Michel Nourry, historien du paysage et des jardins, et Michel Collin, paysagiste-concepteur, un nouveau plan de gestion et d’aménagement du parc a été élaboré qui renoue avec l’esprit du dessein originel et révèle des perspectives enfouies sous la végétation... Deux artistes, Guillaume Babin (né en 1989, vit et travaille à Paris), en résidence de janvier à juin 2017, et Edouard Sautai (né en 1965., vit et travaille à Paris), en résidence d’avril à juin 2018, produiront des dispositifs de lecture et d’appréhension du paysage en s’interrogeant sur les usages du parc par ses visiteurs.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350697

Marc Couturier

Domaine de Kerguéhennec
Jusqu'au 4 novembre 2018

Cette exposition est le fruit d’une collaboration avec L’Art dans les chapelles. Nous avons souhaité inviter Eric Suchère, directeur artistique de la manifestation, à faire la programmation de la chapelle du domaine qui accueille chaque été une exposition. Marc Couturier créera une oeuvre in situ pour la chapelle du domaine.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350702

En regard. Pierre Tal Coat / Edmond Quinche 

Domaine de Kerguéhennec

Jusqu'au 4 novembre 2018

Edmond Quinche (né en 1942, vit et travaille en Suisse) fut l’un des artistes les plus proches de Tal Coat lorsque celui-ci séjournait à l’Atelier de gravure de Saint-Prex où Quinche intervenait en qualité de lithographe. Il fut de ceux qui partagèrent les escapades dans les vignes voisines, qui surplombent le lac Léman, afin, après une journée de travail à l’atelier, de saisir le paysage sur le motif. Il fut un ami, un confident, un interlocuteur privilégié. De cette complicité, sont nés, à la fin des années 70, des entretiens radiophoniques pour France Culture qui continuent d’être une source inépuisable de réflexion sur la création et l’acte de peindre. Sa contribution essentielle au récent film d’Illés Sarkantyu sur Pierre Tal Coat (Le Ciel n’est pas distinct de la terre ; production Domaine de Kerguéhennec) montre toute la pertinence de son regard et de son analyse et l’entièreté de son engagement. Son oeuvre (peinture, dessin, estampe) n’est pas sans rapport, dans ses enjeux plus que dans sa forme, avec celle de Tal Coat. Comme Tal Coat, Quinche conserve une relation étroite au réel et à la chose vue dans une matière et un dessin qui s’émancipe néanmoins de la représentation.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350717

Gutai

L’espace et le temps

Musée Soulages, Rodez

Jusqu'au 4 novembre 2018

En 2016, une collaboration naît entre le musée de la préfecture du Hyogo - province jumelée au département de l’Aveyron - et le musée Soulages à Rodez. Elle se concrétise aujourd’hui par le prêt d’un ensemble d’une vingtaine de peintures de premier ordre du groupe Gutai. Ce musée, situé à Kobe, dispose d’un des plus grands fonds de peintures Gutai au Japon, avec le musée national à Tokyo. Parmi les œuvres en provenance de Kobe, la majorité d’entre elles relève de la période historique de Gutai, années 50 et 60, beaucoup n’ayant jamais été présentées en Europe. Quelques œuvres de Shiraga et Matsutani ponctuent le début des années 90 montrant la permanence Gutai. L’exposition a aussi de prêts majeurs du musée des Abattoirs de Toulouse, de la Fondation Axel & May Vervoordt à Anvers, du Centre Georges Pompidou, du musée Cantini à Marseille et d’une collection particulière, soient 45 œuvres. Elle est une formidable initiation à l’art Gutai qui est celui de la couleur, de l’invention, du jeu, de l’assemblage. Elle permettra de familiariser l’Occitanie à la culture japonaise, notamment en présentant des œuvres d’artistes universellement reconnus tels Murakami, Shiraga, Motonaga, Yoshihara, Tanaka, Matsutani... Les artistes nord-américains, comme Jackson Pollock, ont regardé attentivement les productions du mouvement Gutai. Mi- chel Tapié, critique d’art et auteur, le concepteur de l’Art Autre dont la famille est originaire de l’Aveyron, accompagne les Gutai au Japon et les fait connaître en Europe. L’exposition à Rodez lui est dédiée.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr

06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350568

Jeux de la Fontaine, Le Styx, Rivière des enfers

Vaux-le-Vicomte

Jusqu'au samedi 4 novembre 2018 : tous les week-ends et jours fériés + Vacances scolaires zone C (sauf vacances d’été)

Proposant une aventure exceptionnelle dans la rivière souterraine détournée par Le Nôtre en 1654 lors de la création des jardins à la française, ce parcours scénarisé, ludique et interactif s’appuie sur le texte de Jean de la Fontaine « Les amours de Psyché et Cupidon ». Guidés sur le Styx -la rivière des enfers- et équipés de lampes frontales et de « bottes cuissardes », les visiteurs devront surmonter une série d’épreuves d’agilité et de logique... Une aventure inédite et intense contée par des comédiens professionnels !

Attachée de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350483

1918-2018 Centenaire de la Grande Guerre

Familles dans la Grande Guerre

Musée de la Grande Guerre à Meaux

Jusqu'au 2 décembre 2018

Avec une orientation résolument intimiste, l’exposition temporaire de l’année 2018 s’attachera à présenter les bouleversements et les répercussions de la Grande Guerre pour des millions de familles. Car dans le cours de l’histoire européenne et mondiale comme dans les destins individuels, la rupture du conflit est profonde et brutale. Le parcours chrono-thématique s’articulera autour de trois thèmes : dans un premier temps les douloureuses séparations lors des mobilisations, puis le bouleversement des quotidiens marqués par l’absence et la menace omniprésente de la mort. Et enfin la perte et le deuil ou le retour des soldats au foyer et à la vie civile ou comment les familles vivent le décalage produit par des vécus de guerre totalement différents. Grâce à ses collections et à une vingtaine de prêteurs privés et publics, le musée présentera dans l’exposition des correspondances, œuvres graphiques et sculptures, objets familiers et mobiliers ou costumes et uniformes qui révèlent avec force et sensibilité comment les cadres et les repères familiaux se brouillent, comment les liens de sang ou d’amour perdurent, se renouvellent ou se brisent du fait de la guerre. L’exposition s’accompagnera d’une programmation adaptée pour le jeune public : ateliers de correspondances, visites-ateliers en famille...

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350508

« Tubologie – nos vies dans les tubes »

Frac Grand Large – Hauts-de-France

Jusqu'au 30 décembre 2018

Avec : Joe Colombo, Peter Friedl, Hella Jongerius, Matthew McCaslin, Allan McCollum, Jasper Morrison, Rosemarie Trockel... Au printemps 2018, Frac et LAAC explorent conjointement la question du travail à travers deux gures emblématiques : l’artiste, au LAAC, et le « travailleur horizontal », au FRAC. L’exposition du Frac Grand Large, « Tubologie – nos vies dans les tubes », s’intéresse aux nouvelles écologies mentales, sociales et environnementales du travail. Les tubes sont partout ! Hors de nous, à l’échelle domestique comme urbaine, et en nous, dans nos oreilles. Ils accompagnent le passage d’une organisation verticale, industrielle, à un système horizontal, post-industriel et connecté. A travers ce motif, l’exposition propose une lecture inédite des œuvres art et design de la collection du Frac Grand Large – Hauts-de-France, des années 1960 à aujourd’hui.

Attachée de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350488

Haute Dentelle

Cité de la dentelle et de la mode, Calais

Jusqu'au 6 janvier 2019

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais, musée de France dédié à cet art industriel, présente HAUTE DENTELLE. Après les succès des expositions monographiques dédiées à Cristóbal Balenciaga, Hubert de Givenchy, Anne Valérie Hash et Iris Van Herpen, cette exposition éclaire de façon inédite les usages contemporains en matière de mode et de dentelle tissée sur métiers Leavers. Les couturiers élisent, au service de leur style, cette étoffe exigeante, héritière de savoir-faire textiles bicentenaires. « Haute Dentelle » souligne comment les couturiers expriment cette matière d’exception familière et pourtant méconnue. Des pièces d’exception ont été sélectionnées parmi les maisons Chanel, Dior, Iris van Herpen, Valentino...

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350478

Afrique, les religions de l’extase

MEG, Musée d’Ethnographie de Genève

Jusqu'au 6 janvier 2019

Au MEG, chaque exposition est la promesse d’un voyage. Aujourd’hui, destination l’Afrique, à la découverte du patrimoine et des cultures religieuses du plus ancien continent et berceau de l’humanité. De magnifiques pièces chargées de magie et des photographies fascinantes plongent le public dans une atmosphère de dévotion et de mysticisme. Le parcours se déroule en quatre étapes, dont la première est consacrée aux religions monothéistes (l’islam, le christianisme et le judaïsme), et la seconde aux fondamentaux des religions africaines (le culte des ancêtres, la divination et les pratiques funéraires). La troisième étape est dédiée à l’une des formes les plus saillantes des religions africaines, les cultes de possession (vaudou, mahamba, zâr, bori, ngoma...). Et finalement, la quatrième étape est dévolue à la diversité des univers magico-religieux africains (masques initiatiques, culte des jumeaux, sorcellerie...).



Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350453

Archipel des émotions

Forum départemental des Sciences

Jusqu'au 3 mars 2019

Comment fonctionnent les émotions ? D’où viennent-elles ? Venez découvrir le monde fascinant des émotions chez l’Homme, et de manière plus large, chez l’animal. Cabines aux émotions, expériences de laboratoire et dispositifs interactifs vous invitent à tester par vous- même et sur vous-même les mécanismes. Exposition conçue par le Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350493

Réouverture du Musée de Lodève

Traversez le temps, emportez l’instant

07 juillet 2018

Après quatre ans de travaux, le nouveau Musée de Lodève ré-ouvre ses portes en juillet 2018 avec un projet inédit. 3 collections, un récit ! La muséographie, construite autour du thème de la trace et de l’empreinte, propose au visiteur un voyage de 540 millions d’années à travers les trois collections du musée : Sciences de la Terre, Archéologie, Beaux-Arts avec le fonds d’atelier du sculpteur Paul Dardé, surnommé de son vivant « le second Rodin ». Au sein de la « grande histoire » de chaque collection, les objets exposés racontent les « petites » histoires, instants magiques qui nous parviennent au-delà du temps : traces de gouttes de pluie tombées il y a 285 millions d’années, traces de pas d’une famille qui explore une grotte il y a 9000 ans, traces du burin dans la pierre qui donnent naissance à une sculpture de Paul Dardé. La nouvelle muséographie du musée se caractérise par des parcours immersifs, des multimédias novateurs con és à la société Fées spéciales (Kirikou la sorcière, Azur et Asmar...) qui par le biais de l’humour, de la poésie ou de l’interactivité, aident à la compréhension de mécanismes parfois complexes. En n des scénographies spectaculaires et innovantes, comme la reconstitution d’une grotte occupée il y a -30 000 ans. Situé au cœur du Lodévois et Larzac, entre le Grand Site du Salagou et le cirque de Navacelles classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Musée de Lodève invite le visiteur à découvrir ce territoire où l’aventure humaine a fait ses premiers pas.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350538

RÉOUVERTURE DALI PARIS

Depuis le 13 avril 2018

Après 4 mois de travaux menés par l’architecte-scénographe Adeline Rispal, le lieu Dali Paris, qui accueille depuis plus de 25 ans près de 150 000 visiteurs par an, de tous les pays du monde, se métamorphose et rouvre ses portes le 13 avril 2018. Le public pourra alors découvrir la personnalité exceptionnelle de Beniamino Levi, grand marchand d’art et collectionneur. 

Attachée de presse : Vanessa Leroy

vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350306

Parrainer un animal

Parc Zoologique de Paris

En parrainant un animal au Parc Zoologique de Paris, contribuons aux programmes de recherche et de conservation du Muséum National d’Histoire Naturelle et à la protection des espèces menacées dans leurs milieux d’origine. Grâce au parrainage des animaux, de nombreuses actions ont pu être entreprises. Le Muséum national d’Histoire naturelle, à travers le Parc Zoologique de Paris, s’investit dans de nombreux programmes de conservation et de protection des espèces dans des domaines d’activités très variés mais complémentaires : inventaire et recensement des populations animales, gestion et étude des populations in-situ et ex-situ, réintroduction des espèces dans leur milieu naturel, sensibilisation et éducation des populations, génétique, recherche et médecine vétérinaires. Le parrainage a permis de financer plus de trente opérations de protection et de conservation animales dans de nombreux pays : Madagascar, Guyane française, France, Chili…

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350528

2018 : Vaux-le-Vicomte célèbre ses 50 ans d’ouverture au public

Réouverture annuelle : samedi 17 mars 2018

En mai 2018, le château célèbre notamment ses 50 ans d’ouverture au public. Un demi siècle plus tard, les propriétaires poursuivent l’oeuvre de leur père : le rayonnement du château pour la préservation et la restauration de ce patrimoine hors du commun. La plus grande propriété privée classée au titre des Monuments Historiques en France garde son esprit d’ouverture et de partage au plus grand nombre.

Attachée de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350737

Festival 31 Notes d’été 

Présenté du 13 juillet au 31 août dans 30 communes de Haute-Garonne
par le Conseil départemental de la Haute-Garonne

Créé en 1997, « 31 Notes d’été » est le festival d’été pluridisciplinaire et gratuit du Conseil départemental, qui propose dans de nombreuses communes de la Haute-Garonne des concerts et des spectacles musicaux empruntant aux arts de la danse, du théâtre et du cirque. À travers le festival « 31 Notes d’été », le Conseil départemental affirme son soutien aux compagnies confirmées et favorise l’insertion d’artistes émergents de Haute-Garonne. Le festival associe, de manière inédite, une programmation musicale et le tourisme haut-garonnais en proposant en amont de chaque soirée de nombreux Rendez-vous touristiques, afin de valoriser le remarquable patrimoine du département. Ces animations variées (visites guidées, dégustations, activités sportives...) sont organisées en partenariat avec le Comité départemental du tourisme, les offices de tourisme, les syndicats d’initiatives et les mairies des communes concernées.
Après le succès en 2017 de sa vingtième édition, « 31 Notes d’été » revient cette année du 13 juillet au 31 août, avec près de 50 spectacles de musique, danse, cirque, théâtre, art de la rue, expositions, au sein de 30 cœurs des villages de Haute-Garonne, dont des lieux emblématiques tels que le château de Laréole, Saint-Bertrand-de-Comminges ou le musée-forum de l‘Aurignacien. Les Colporteurs de la République viennent à nouveau compléter la programmation du festival en proposant des rencontres gratuites autour des valeurs républicaines.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350630

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350640

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350790

Balthus

Fondation Beyeler, Bâle

Du 2 septembre 2018 au 1er janvier 2019

La Fondation Beyeler à Riehen/Bâle consacre une exposition rétrospective à Balthasar Kłossowski de Rola (1908–2001), légendaire artiste plus connu sous le nom de Balthus. Il s’agit de la toute première présentation exhaustive de son travail en suisse alémanique et la première exposition de Balthus dans un musée helvète depuis une décennie. Balthus (1908-2001) est l’un des derniers grands maîtres de l’art du XXe siècle. La rétrospective de la Fondation Beyeler réunira de nombreuses peintures remarquables issues de toutes les périodes créatrices de cet artiste légendaire et explorera sa production picturale polysémique. Ses œuvres, à la fois paisibles et poignantes, font se converger des opposés et mêlent de façon unique rêve et réalité, érotisme et innocence, objectivité et mystère, ainsi que le familier et l’étrange.

Attachée de presse : Vanessa Leroy

vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350795

ROSETSU – D’un pinceau impétueux

Tout un univers iconographique japonais

Museum Rietberg, Zurich

Du 6 septembre au 4 novembre 2018


Le tigre le plus célèbre du Japon – et, avec lui, un temple zen tout entier – sera l’hôte exclusif du Musée Rietberg à Zurich pendant huit semaines : les remarquables peintures murales du temple ainsi que d’autres chefs-d’œuvre tout aussi époustouflants de l’artiste japonais Nagasawa Rosetsu (1754–1799) sont, pour la première fois, présentées hors du Japon. Une cinquantaine d’œuvres également exposées, P. la plupart enregistrées en tant que «trésors culturels» [patrimoine 9 culturel du Japon], proviennent de musées japonais, américains et européens renommés et de collections privées. Cette exposition est la première vaste présentation de Nagasawa Rosetsu, peintre japonais légendaire, dans un musée occidental.


Attachée de presse : Bérengère Guicheteau
berengere@observatoire.fr

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350800

Matali Crasset

Galerie Sèvres, Paris

Du 6 septembre au 27 octobre 2018

“Longtemps je me suis refusée à dessiner du mobilier et, plus encore, à dessiner des vases ! Le projet consiste justement à ne rien dessiner mais à opérer des choix. Il s’agit de penser des vases comme une méthode. Cette suite s’articule autour d’un protocole comme une échappée à l’esthétisme, à la manière d’un jeu oulipien» C’est en se promenant dans la vaste bibliothèque de « formes » qu’est la manufacture de Sèvres, que Matali Crasset a identifié des vases qui lui sont apparus anthropomorphes. Elle a souhaité les associer à d’autres en les imbriquant dans une idée d’hybridation. Les combinaisons sont multiples de sorte que le second vase vient habiller le premier. Prolongeant l’analogie avec la couture, elle «coupe”, elle “taille“ dans les vases avec l’aide des artisans, les évidant, développant des jeux d’ombres et de lumières, de pleins et de vides. L’opération est renouvelée plusieurs fois, de façon à donner naissance à un “défilé” de silhouettes. Puis elle intervient avec l’atelier de décor ou/et de peinture pour envisager la couleur sur ces volumes.

Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75

Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350805

Exposition Prix L’œuvre / Antoine Brodin

Ateliers d’Art de France
Du 7 au 11 septembre au Salon Maison&Objet, Paris 

Du 21 septembre au 18 octobre 2018, Galerie Collection, Paris

En 2017, Antoine Brodin a été désigné lauréat de la troisième édition du Prix L’Œuvre de la Fondation Ateliers d’Art de France. Suite au long processus de création de son œuvre monumentale, l’artiste présente au Salon MAISON&OBJET et à la Galerie Collection Migration. Cette création monumentale, de près de cinq mètres de long, épouse les contours d’une barque en ossature faite de verre soufflé. Migration joue sur l’analogie entre la structure d’un canoë et le squelette d’un mammifère marin. Comme échouée, cette création est chargée d’interrogations sur son origine. Neuf mois ont été nécessaire pour réaliser cette dentelle de verre, aux teintes moirées de pierre précieuses. Elle a été réalisée dans l’atelier ardéchois d’Antoine Brodin, selon les techniques les plus abouties (overlay, soufflage) et en faisant appel à une technique de sablage extrême, mise au point de façon personnelle par le verrier. Le Prix de l’œuvre récompense une œuvre en devenir, innovante et contemporaine. Antoine Brodin a bénéficié d’un budget de 40 000 euros de la part de la Fondation Ateliers d’Art de France pour mener à bien la réalisation de ce projet.


Attachée de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94
Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350810

Nouveaux regards sur le Trésor des Bronzes de Bavay

Forum antique de Bavay
Du 13 septembre 2018 au 22 janvier 2019

Le Forum antique de Bavay propose de redécouvrir l’emblème de sa collection à travers une nouvelle scénographie dans le parcours permanent, une exposition temporaire et un catalogue complet de cet ensemble exceptionnel.
Depuis l’été 2017, un large programme d’étude a été engagé pour lever le mystère de la constitution et de l’enfouissement de ce trésor (analyses physico-chimiques, examens d’imagerie avancés, étude stylistique et iconographique par des spécialistes des bronzes romains, nouvelle restauration d’une partie des objets par le laboratoire d’Archéologie des Métaux de Nancy...) : l’exposition invitera les visiteurs à porter tour à tour les «lunettes» des différents spécialistes pour tenter de percer les mystères de ce trésor. Ses particularités pourront également être appréciées grâce à la comparaison avec plusieurs oeuvres extérieures au Forum, notamment des prêts du Musée du Louvre.


Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44

Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350815

Judit Reigl, Corps-Écritures

Espace Art Absolument, Paris
Du 14 septembre au 13 octobre 2018

L’Espace Art Absolument, situé dans le 13e arrondissement de Paris, a été créé en septembre dernier dans la continuité du travail mené par la revue du même nom depuis 2002. Il amplifie ses orientations éditoriales, notamment quant à la diversité esthétique et grâce à une présence de la littérature consacrée à l’art avec un choix d’ouvrages sur place.
L’exposition Judit Reigl est la 6ème présentée à l’Espace Art Absolument, après Ernest Pignon-Ernest, l’Outsider Art, Yazid Oulab, Ladies by ladies et Marc Devade.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350775

FITE 2018, 8e édition - 4e édition en France

Festival International des Textiles Extra ordinaires, Clermont-Ferrand
Du 18 au 23 septembre 2018

Accompagné par une exposition centrale « Déviations » jusqu'au 6 janvier 2019, au musée Bargoin à Clermont-Ferrand.


Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94
Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350635

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350820

Un oeil à l’autre, d’Apollinaire à aujourd’hui

LAAC, Dunkerque
Du 22 septembre 2018 au 24 mars 2019

Malgré les vagues successives de proclamation par les artistes, les critiques, les journalistes, les écrivains du triomphe de l’objet dans l’art, il est évident que la peinture est restée une constante de l’art depuis le milieu du XXème siècle. L’exposition, imaginée par Daniel Abadie, montre à la fois la continuité et les renouvellements de ce médium « peinture » avec la présence de plus de 130 œuvres, dont de nombreuses viennent de collections privées et sont inédites ou rarement visibles.

Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350825

« Que fut 1848 ? »

Frac Grand Large – Hauts-de-France à Dunkerque et en région Hauts-de-France
Du 22 septembre à début 2019

Avec : Mathieu K. Abonnenc, Julien Berthier, Liam Gillick, Robert Filliou, Sarah Ortmeyer, Thierry Verbeke, Allan Sekula...
1848 !!! est une œuvre de Liam Gillick appartenant à la collection du Frac Grand Large. Année du Printemps des peuples en Europe, 1848 esquisse en France, au moment-même où l’esclavage se voit aboli, les rapports économiques, sociaux et philosophiques que nous entretenons encore aujourd’hui avec le travail. Une dizaine de partenaires régionaux, musées et centres de ressource, sont associés au Frac pour imaginer des réponses contemporaines à la question posée, en son temps, par Victor Hugo : « Que fut 1848 ? ».


Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94
Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350830

Vaux-le-Vicomte fait son cinéma

Château de Vaux-le-Vicomte

Du 22 septembre au 4 novembre 2018

Du 22 septembre au 4 novembre 2018, Vaux-le-Vicomte invite les visiteurs à revivre les moments les plus marquants des plus grands tournages réalisés au château. Le 7e art fait partie intégrante de l’histoire de Vaux-le-Vicomte. Pour cette seconde édition et dans le cadre des 50 ans d’ouverture du domaine, un panel d’animations interactives et d’expositions attendra les visiteurs. Une expérience immersive 360° hors du commun, un survol du château en hélicoptère dans la peau de Roger Moore, une exposition des costumes de la série Versailles, les techniques des professionnels du grand écran dévoilés au travers d’animations et d’expositions inédites transporteront les visiteurs dans le monde caché du cinéma ! Cette année, le film « Moonraker » de Lewis Gilbert sera mis sous les projecteurs : exposition d’affiches, vidéos, objets de tournage et de l’hélicoptère du film, visite guidée gratuite des scènes de tournage, rencontre inédite avec les James Bond girls et Drax girls de Moonraker les 20 et 21 octobre.

Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94

Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350835

Forces de la nature

Musée National de Céramique à Sèvres
Du 25 septembre 2018 au 1er avril 2019

L’exposition propose de rapprocher pour la première fois trois artistes norvégiens de la même génération, aux parcours consacrés internationalement : un sculpteur-céramiste spécialiste de la cuisson au feu de bois, à l’univers tellurique très organique, Torbjorn Kvasbo (né en 1953), une céramiste qui renouvelle par ses grands plats et plaques murales la tradition potière et le décor graphique très gestuel sur céramique, Marit Tingleff (née en 1954), et une artiste spécialisée dans le domaine textile à échelle architecturale, utilisant les techniques photographiques et le tissage numérique pour la création de tapisseries, Kari Dyrdal (née en 1952). Le lien rapprochant ces trois artistes est l’expression abstraite des forces de croissance et de métamorphose de la nature, une interprétation sensible du paysage norvégien dans sa rudesse et sa somptuosité, proposant une vision métaphorique et abstraite de l’esprit des lieux et du paysage environnant.. Ces trois artistes ont acquis une notoriété internationale grâce à leur volonté de réappropriation et de transformation des traditions vernaculaires et artisanales de leurs domaines respectifs. Ils y apportent une contribution majeure en les traîtant dans un langage contemporain inédit à l’impact très « physique » et à l’ambition sculpturale et architecturale affirmée.


Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr
07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350840

SAUVAGES

Les grands artistes animaliers contemporains
Atelier Grognard, Rueil-Malmaison
Du 28 septembre au 10 décembre 2018

Avec Michel Bassompierre, Danielle Beck, François Blin, Rémi Bourquin, Patrick François, Bernard Frigière, Hélène Legrand, Michel D’Oultremont, Marcello Pettinéo, Philippe Tallis et Pierre Yermia. L’atelier Grognard expose du 28 septembre au 10 décembre 2018 les œuvres des grands artistes animaliers contemporains. Héritiers des artistes des XVIIe et XVIIIe siècle, ils allient patience, sens de l’observation et sensibilité pour capturer l’âme des animaux sauvages.

Attachée de presse : Bérengère Guicheteau

berengere@observatoire.fr

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350845

Camille et Paul Claudel

Musée Camille Claudel, Nogent-sur-Seine
Du 29 septembre au 13 janvier 2019

En septembre 2018, le musée Camille Claudel présente sa première exposition temporaire, consacrée aux dialogues artistiques de Camille et Paul Claudel, à l’occasion des 150 ans de la naissance de l’écrivain. La confrontation des sculptures et des textes, des partis-pris esthétiques et des sources d’inspiration communes invite à dessiner
un portrait artistique de la sœur et du frère. Au-delà de l’histoire familiale et de l’enfance, l’exposition s’attache à mettre en évidence les échanges entre les deux artistes qui se prennent pour modèles, le regard qu’ils portent sur leurs œuvres mutuelles, les influences qu’ils ont partagées. Un programme de lectures, conférences et événements accompagnent l’exposition.

Attachée de presse : Apolline Ehkirch

apolline@observatoire.fr

07 82 04 83 75

Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350765

Jazz sur son 31

32ème édition
organisé par le Conseil départemental de la Haute- Garonne
Du 5 au 21 octobre 2018

Avec ses 32 ans d’existence, le festival Jazz sur son 31 est devenu un événement marquant de la saison culturelle en Haute-Garonne, en plein cœur de l’automne. Fidèle à ses engagements, cette nouvelle édition propose une programmation des plus éclectiques avec des artistes venus du monde entier. Ici, actuels et futurs grands noms du jazz vont déployer leurs notes et sonorités, de l’incontournable Automne Club à Toulouse, aux multiples scènes des Concerts club, partout en Haute-Garonne.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr

06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350645

Les Rendez-vous sauvages

Des rencontres privilégiées avec les animaux

Parc Zoologique de Paris

Les chauves-souris : les deux derniers jeudi de juillet 2018, en nocturne

Les lémuriens : les 18 et 19 août 2018

Les vautours : les 22 et 23 septembre 2018

Week-end de clôture des Rendez-vous sauvages : les 13 et 14 octobre 2018

Tout au long de l’année, le Parc Zoologique de Paris offre la possibilité d’aller à la rencontre des animaux et de découvrir leur biologie. Les Rendez-vous Sauvages mettent régulièrement en lumière une espèce et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de son mode de vie, de son environnement, de son évolution. Pour le premier Rendez-vous sauvage de l’année, ce sont quatre animaux de la biozone européenne qui sont à l’honneur : la loutre, le loup, le lynx et le glouton. Quatre prédateurs, quatre profils adaptés à différents types de chasse et quatre histoires vis-à-vis des êtres humains à découvrir pendant les vacances de février.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr

07 68 83 67 73

Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350850

Danse de travers, Christian Lhopital

Commissariat : Jean-Hubert Martin
Drawing Lab Paris
Du 16 octobre 2018 au 9 janvier 2019

Il y a les œuvres qui vous sautent à la figure, qui agressent quasiment le regardeur, lorsque les couleurs en jaillissent comme des grenades, et puis il y a celles plus discrètes, qui font moins de bruit et dans lesquelles on pénètre, en découvrant petit à petit un monde trouble et inconnu, au risque de s’y perdre ou au moins d’en ressortir avec plus d’inquiétudes que de certitudes. Les dessins de Christian Lhopital appartiennent à ce dernier groupe.(..)Par le hasard non-objectif du calendrier, sa Danse de travers va succéder à l’exposition Enfers et fantômes d’Asie au Musée du Quai Branly qu’il n’a pas vu avant d’élaborer son projet pour Drawing Lab. Or cette exposition qui mêle l’art populaire, le vernaculaire, le film et l‘art savant de différentes périodes présente quelques similitudes troublantes avec les revenants de Christian Lhopital. Les esprits de l’au-delà répondent à des figurations du même genre qui appartiennent à un large fonds indo- européen, comme l’avait déjà suggéré Jurgis Baltrusaïtis. Y aurait-il plus de différences entre les vivants qu’entre les représentations de leurs morts ? C’est ce que le rappel de la condition humaine et de l’égalité devant la mort de la danse macabre veut inculquer, alors que tout est fait pour l’oublier.


Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr

06 80 61 04 17

Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350770

La Piscine, Musée d’art et d’industrie André Diligent 

Réouverture le 20 octobre 2018

À l’automne 2016, la ville de Roubaix a commencé les travaux d’extension du musée qui vont permettre de compléter le parcours du visiteur et d’améliorer les conditions de visite. Avec plus de 2000m2 supplémentaires, les nouveaux espaces dédiés à l’Histoire de Roubaix, aux expositions temporaires, à la sculpture, au Groupe de Roubaix et aux jeunes publics promettent un enrichissement historique du parcours des visiteurs et des services offerts par le musée.
La Piscine est restée ouverte pendant la durée des travaux avec une programmation d’expositions temporaires.
Après livraison des bâtiments, une période de fermeture de six mois, nécessaire à l’installation des nouvelles présentations, débutera le 1er avril 2018 à l’issue d’un week-end festif de fermeture. L’accès au musée dans sa nouvelle configuration est prévu pour l’automne 2018.


Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44

Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350780

Salon International du Patrimoine Culturel 

Ateliers d’Art de France

Caroussel du Louvre, Paris

Du 25 au 28 octobre 2018

Le Salon International du Patrimoine Culturel revient pour sa 24ème édition au Carrousel du Louvre. À l’occasion de l’année européenne du patrimoine culturel, dont le salon constitue une étape à part entière, cette nouvelle édition met à l’honneur le patrimoine européen. #SIPC2018 accueille plus de 350 exposants français et étrangers représentant plus de 40 métiers du secteur de la valorisation, la restauration et la conservation du patrimoine : ébénistes, associations de sauvegarde du patrimoine, orfèvres, fournisseurs du patrimoine bâti, restaurateurs de meubles, tailleurs de pierre, collectivités locales, ferronniers... Tous seront réunis pour présenter leur savoir-faire et rencontrer les quelques 22 000 visiteurs qui répondent présents chaque année au Carrousel du Louvre pour l’événement. Les quatre jours du salon seront par ailleurs ponctués d’un vaste programme de rencontres, de démonstrations, de conférences et de remises de prix, qui contribuent à faire du salon un événement stimulant et influent.

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350855

Vice VERsa

Exposition de la résidence 2017 de Sally Fawkes 

MusVerre, Sars-Poteries

Du 27 octobre 2018 au 19 février 2019

L’artiste anglaise Sally Fawkes, fidèle à sa démarche créatrice, s’est immergée dans le territoire avesnois pendant 10 semaines, de septembre à novembre 2017, afin d’en tirer une connaissance privilégiée et profonde des modes de vie, des activités locales, de l’histoire, du paysage et des objets, en allant à la rencontre des habitants. Le maillage bocager, le réseau des rivières et ruisseaux, la proximité de la frontière, les parcours et cheminements dans le territoire, le travail sur ses limites et les espaces visibles et invisibles constitueront les éléments de son laboratoire de recherche d’où émergera un travail partagé, une rencontre avec les habitants, la réalisation d’une oeuvre témoin de son exploration visuelle (photos, dessins, peintures et vidéos) comme de son ressenti. La présentation au public du travail et des réalisations de l’artiste au MusVerre comme sur le territoire fera l’objet de cette exposition intitulée Vice VERsa.


Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44

Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350785

Salons Ob’Art

Ateliers d’Art de France

Bordeaux, Hangar 14 : du 9 au 11 novembre 2018 

Paris, Espace des Blancs Manteaux : du 23 au 25 novembre 2018

Organisé depuis 19 ans par Ateliers d’Art de France, le syndicat professionnel des métiers d’art, le Salon Ob’Art s’inscrit comme la vitrine du savoir-faire des artisans créateurs : un rendez-vous incontournable des professionnels et collectionneurs, mais aussi du grand public toujours plus nombreux (plus de 6 600 visiteurs en 2016 pour l’Ob’Art Bordeaux et près de 17 000 personnes pour sa déclinaison à Paris).

Attachée de presse : Valérie Gauthier
valerie@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @valeriegauthie1

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350712

ST-ART 2018, 23e édition

Parc des Expositions, Strasbourg

Du 16 au 18 novembre 2018

La 23e édition de ST-ART, la foire d’art contemporain de Strasbourg, ouvrira ses portes le 16 novembre 2018. Pendant 4 jours, galeristes, artistes, collectionneurs, amateurs et professionnels se rencontreront autour d’un projet et d’une passion commune, la création artistique contemporaine. ST-ART s’implique dans la mise en valeur du métier de galeriste et de leur mission auprès des artistes et des clients. Tour à tour dénicheur de talents, laboratoire de recherche, conseiller artistique, financier, accompagnateur de tous les moments... un résumé de vie loin des surenchères vertigineuses d’un marché de l’art spectaculaire. C’est ainsi que ST-ART s’inscrit comme un rendez-vous attendu des deux côtés du Rhin. Pour la quatrième année consécutive, ST-ART, crée des passerelles entre les différents acteurs de l’art en invitant à chaque édition une institution prestigieuse. Après la photographie avec la MEP, les découvreurs avec la Fondation Maeght, l’artiste et ses rencontres avec la Venet Foundation, ST- ART accueille Museu Picasso de Barcelone.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr

06 80 61 04 17
Suivez moi : @aurelie_cadot

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350860

Légendes des pays du Nord

Palais Lumière, Evian
Du 24 novembre 2018 au 17 février 2019

L’exposition Légendes des pays du Nord est une première en France et hors de la Finlande. Les œuvres proviennent de collections publiques et privées. Elle présente des grands noms de l’illustration finlandaise parmi lesquels Akseli Gallen-Kallela qui avait fait l’objet d’une rétrospective au musée d’Orsay en 2012. En Finlande, les illustrations accompagnent les contes. Elles sont considérées comme des trésors de l’enfance et de fait elles appartiennent à l’univers domestique. Elles sont reprises dans les calendriers et dans les produits dérivés. Elles imprègnent le vécu des finlandais et pour ces différentes raisons on peut considérer qu’elles relèvent du patrimoine national finlandais. Cette exposition rend compte pour la première fois en France, d’œuvres d’art à la fois populaires et savantes d’une culture du nord du continent européen qui est aussi une culture dont nous partageons beaucoup de traits communs au travers de nos contes et de nos légendes.


Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr
07 82 04 83 75
Suivez moi : @Apolline_Obs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350867

Vaux-le-Vicomte fête Noël

À partir du 24 novembre 2018

Retrouvez la magie des jouets d’antan réunis au Château de Vaux- le-Vicomte pour vous raconter leur histoire. Au fil du parcours redécouvrez les poupées, petits trains et peluches qui ont marqué votre enfance. Les décors féériques enchanteront petits et grands dans le château, le Musée des Equipages et les jardins à la française. Le Château réservera de nombreuses surprises à ses visiteurs pour ses 50 ans d’ouverture au public !


Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94
Suivez moi : @Alex_Minel

thex Created with Sketch.
Stacks Image 350872

Noël au zoo

Parc Zoologique de Paris

Du 22 décembre 2018 au 6 janvier 2019

Durant les fêtes de fin d’année, le Parc Zoologique de Paris revêt un habit féerique pour le plaisir et l’émerveillement de toute la famille.Pour l’occasion, le zoo propose un programme divertissant pour les petits et les grands : de la préparation des «cadeaux» aux animaux auxateliers ludiques animés, les visiteurs pourront profiter de nombreuses surprises en présence d’un invité de marque, le Père Noël !

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.
Stacks Image 346821

Éditions Bibliothèque des Arts

Lausanne

La Bibliothèque des Arts publie des livres d’art et des catalogues raisonnés.

Programme sur demande


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
Dossier contenant les éléments pour la presse (DP, CP, Photos) : https://hermes.nausicamedia.fr/url/bibliothequedesarts
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux


thex Created with Sketch.
Stacks Image 347220

Éditions Ides & Calendes

Lausanne

Les Éditions Ides & Calendes publie des livres d’art et des catalogues raisonnés.

Programme sur demande


Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
Dossier contenant les éléments pour la presse (DP, CP, Photos) : https://hermes.nausicamedia.fr/url/idesetcalendes
vanessa@observatoire.fr
07 82 14 06 44
Suivez moi : @VanessaRavenaux

thex Created with Sketch.
Stacks Image 346811

EDITIONS HAZAN

Fondées en 1949 par Fernand Hazan, les éditions Hazan sont devenues filiale d’Hachette en 1997. Elles demeurent une des rares maisons d’édition spécialisées dans le livre d’art. Son catalogue couvre tous les segments, depuis la monographie de référence jusqu’au guide didactique, la collection « Guide des arts » ou les grands textes en format poche « Bibliothèque Hazan », en passant par des essais et des catalogues d’exposition en coédition avec les musées les plus importants en France et à l’étranger. Une production de qualité dont témoignent une trentaine de prix reçus à ce jour.

Programme sur demande


Attachée de presse : Vanessa Leroy
Dossier contenant les éléments pour la presse (DP, CP, Photos) : https://hermes.nausicamedia.fr/url/hazan2
vanessaleroy@observatoire.fr
07 68 83 67 73
Suivez moi : @VanessaLeroyObs

thex Created with Sketch.