Observatoire

Communication

La Picine. Musée d'art et d'industrie André Diligent - Carolyn Carlson. Writings on water

Jun 16, 2017

Carolyn Carlson. Writings on water

exposition à la piscine - musée D’art et D’industrie André Diligent, Roubaix 1er juillet – 24 septembre 2017

Carolyn Carlson a toujours écrit, dessiné, peint. Pour danser et en dansant, pourrait- on dire de la chorégraphe qui qualifie sa danse de poésie visuelle.

« Writings on water » (écrits sur l’eau), de la pièce éponyme de Carolyn Carlson, donne son nom à cette exposition qui présente plus d’une centaine de dessins, croquis, traces, posés sur le papier tout au long de la vie de la danseuse et chorégraphe. Pour ce voyage graphique au bord du bassin roubaisien, La Piscine a l’honneur et le plaisir d’accueillir de nouveau la saltimbanque apatride, qui a maintes fois collaboré avec elle, en particulier pendant les neuf ans qu'elle a consacrés à la direction du Centre Chorégraphique National de Roubaix.

Carlson sourit en évoquant les millions de pages noircies et colorées de ses carnets qu’elle a donnés à la BnF en 2013. Comme autant de témoins précieux de sa pensée, de son rapport à la nature, de son processus de création, de sa folie et de son humour. L’artiste est plus secrète sur son œuvre graphique produit en parallèle. Un œuvre nécessaire, où le geste devient trace, où l’invisible devient visible, en contrepoint du geste éphémère de la danse.

Des premiers dessins sur de simples feuilles de papier aux encres abstraites sur papiers rapportés du Japon, c’est cette expression méconnue de la chorégraphe que La Piscine accueille cet été.

De ces feuilles se dégagent des séries de motifs inspirés des éléments (l’eau, l’air), du mouvement de la nature (la vague, l’oiseau), de gures de danse et d'autoportraits plus ou moins abstraites ramenant au mouvement à l’état pur. Un des motifs récurrent est l’ensŌ (le cercle), la recherche du mouvement parfait, perpétuel et spontané. Dans cette fascination pour l’art japonais, les dessins de Carlson se rattachent à la tradition du dessin abstrait de peintres contemporains comme Hans Hartung, Pierre Soulages ou encore Olivier Debré, qui avait créé pour elle les décors et les costumes de Signes en 1997 à l’Opéra de Paris.


Jun 15, 2017

Inédit - VOL DE DRONES AU DESSUS DU CHÂTEAU DE VAUX-LE-VICOMTE

Une expérience inédite sur le stand de Facebook à Vivatech

Le Château de Vaux-le-Vicomte, la start-up Volons et Facebook s’associent pour o rir au grand public français une expérience encore inédite : un vol piloté à 50 km de distance et partagée en direct sur leur profil Facebook.
La démonstration sera proposée aux visiteurs du stand de Facebook sur le salon Viva Technology les 15, 16 et 17 juin 2017.

Des vols de drone pilotés à 50 km de distance, di usés en Live sur Facebook

Les 15, 16 et 17 juin, les visiteurs du salon Viva Technology auront la chance de tester en avant-première une innovation technologique proposée par Volons et promue par Facebook sur son stand.
Au cours de vols d’une durée de 5 à 10 minutes, les participants pourront contrôler le vol* d’un drone situé dans les jardins du Château de Vaux-le-Vicomte, directement depuis Paris. Situé à 50km au Sud-Est de Paris, le domaine sera connecté en permanence à l’équipe de Volons grâce à une connexion réseau 4G professionnelle dédiée, permettant un vol sécurisé à distance.

La page Facebook des apprentis-pilotes sera leur relais de partage, via des vidéos di usées en live sur leur profil.

Dates et horaires de la démonstration : jeudi 15, vendredi 16 et samedi 16 juin de 9h à 19h
Lieu : stand Facebook E11 (Hall of Tech), salon Viva Technology (Paris Expo Porte de Versailles 1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris)

Vaux-le-Vicomte

Jun 7, 2017

[ÉVÈNEMENT] Ouverture de l'exposition "Georges Braque & Henri Laurens, quarante années d'amitié" au musée de l'Annonciade à Saint-Tropez.

Du 10 juin au 8 octobre 2017

Le Musée de l’Annonciade présente pour l’été 2017 une exposition consacrée à deux artistes majeurs du XXème siècle, le peintre Georges Braque (1882-1963) et le sculpteur Henri Laurens (1885-1954). À partir de 1911, Henri Laurens se lie avec Georges Braque et entretient avec lui une profonde amitié. L’exposition propose à travers 67 oeuvres issues de musées nationaux et galeries de prestiges ainsi que de collections privées, un regard croisé sur le travail de deux artistes qui n’ont cessé tout au long de leur vie de dialoguer.

Réunir Georges Braque et Henri Laurens dans une même exposition c’est avant tout mettre en avant l’heureuse et fertile amitié qui les a lié pendant la plus grande partie de leur vie. Unis dès 1911 dans leur travail, les 2 artistes ont suivi des trajets souvent parallèles bien que distincts. Au début, ils utilisent les mêmes sources, surtout le même besoin d’expérimenter l’espace et le rythme, le même désir de renouveler la forme et la matière, le même intérêt pour une grande simplification nécessaire pour atteindre l’extrême pureté de l’expression plastique.

Après la Première Guerre mondiale, les deux amis se libèrent du cubisme synthétique pour une recherche plus intérieure. Bien naturellement, ils progressent vers un art de quiétude, d’équilibre qui conduit directement au coeur de la vie et transforme et exalte une palpable plénitude.De façon similaire, avec une extrême habilité, ils utilisent des stratagèmes, affinent des harmonies ou des clefs pour décharger leur pleine créativité et arriver à l’essentiel sans jamais d’excès. Toujours modestes, même après avoir reçus les plus grandes reconnaissances, ils poursuivent leur travail avec la même tranquillité, ils ne remettent pas en cause leur simplicité et leur naturel.

May 12, 2017

[DERNIERS JOURS - CROWDFUNDING] L’horloge centrale commandée par Alfred Sommier ne sonne plus. Après 3 784 320 000 secondes marquées depuis 1890, une des pièces du mécanisme central a cessé de fonctionner.
Depuis le 10 avril et jusqu'au 15 mai, le domaine du Château de Vaux-le-Vicomte a lancé une opération de financement participatif ouverte à tous pour restaurer l’horloge centrale et rendre le temps au Palais de Nicolas Fouquet. La collecte, d’un montant total de 30 000€, permettra non seulement à l’horloge d’être restaurée, mais également d’être modélisée en 3 dimensions, dans un but de médiation et d’information des visiteurs.


Apr 28, 2017

[LITTERATURE] CHEFS-D’OEUVRES DU BRIDGESTON MUSEUM OF ART
CATALOGUE OFFICIEL DE L’EXPOSITION QUI SE TIENDRA AU MUSÉE DE L’ORANGERIE DU 4 AVRIL AU 21 AOÛT 2017
Les chefs-d’œuvre de la collection du musée Bridgestone sont issus du goût pour l’art de trois générations de la dynastie industrielle des Ishibashi. Le fondateur de l’entreprise Bridgestone, Shojiro Ishibashi (1889-1976), se singularise très tôt par sa passion pour les arts et notamment pour les arts occidentaux qu’il commence à collectionner dès la fin des années 1930. Il fait édifier un musée pour sa collection au cœur de Tokyo en 1952. La fondation Ishibashi conserve aujourd’hui plus de 2 500 œuvres.



Older