ANTICA NAMUR

Du 9 au 17 novembre 2019

Antica Namur, le rendez-vous des amateurs d’Art et d’Antiquités, qu’on ne présente plus, reviendra cet automne du 9 au 17 novembre dans la capitale wallonne.
Cette année encore un soin tout particulier a été apporté à la sélection des galeries et antiquaires, parmi lesquels nous pouvons déjà annoncer : la Gallery de Potter d’Indoye, la Belgian Gallery, la Mésangère, Jan Muller, Ming’k-I Gallery et la Galerie Berès. Autant de noms qui attestent de lamontée en puissance du salon au fil des éditions eten font un lieu de rencontre incontournable dont la renommée dépasse nos frontières.
Antica, c’est plus de 130 exposants réunis pendant 10 jours. Un rendez-vous inmanquable pour tous les amateurs d’art.

Attaché de presse : Maëlys Arnou
maelysarnou@observatoire.fr

Les Arts Florissants

Weekend anniversaire à la Philharmonie de Paris – Les 20, 21 et 22 décembre 2019

Année de célébration pour les 40 ans des Arts Florissants, 2019 se clôturera avec un weekend placé sous le signe de la fête à la Philharmonie de Paris, lieu de résidence depuis 2015 de l’ensemble baroque créé par William Christie. Au programme : grands concerts, ateliers, projection, masterclass, et même un grand bal baroque.  Deux programmes musicaux, Odyssée baroque (donné en tournée internationale à Londres, Hambourg ou encore Baden Baden en décembre 2019) et Feux d’artifice, seront proposés. William Christie, Paul Agnew et les jeunes musiciens du Conservatoire de musique de Paris et de la Juilliard School de New York proposeront également une masterclass. Un bal baroque, destiné à toutes les générations, clôturera le weekend. Après un cours animé par le danseur Pierre-François Dollé, chacun pourra mettre en pratique les leçons apprises lors d’un grand bal accompagné par les musiciens des Arts Florissants. 

Attaché de presse : Alexandre Minel
alexandre@observatoire.fr

07 82 28 80 94
Suivez moi : @Alex_Minel

Ouverture de l’exposition « Olivier Theyskens, In praesentia » à la Cité de la dentelle et de la mode

Pour ses 10 ans, la Cité de la dentelle et de la mode de Calais a donné carte blanche au créateur belge Olivier Theyskens qui propose, jusqu’au 5 janvier 2020, un dialogue entre ses créations et les collections historiques, textiles et industrielles du musée. L’exposition propose une série de séquences aux thématiques différentes, chacune marquée par un dispositif scénique, mettant en avant un sujet principal, accompagné de pièces complémentaires aussi bien issues des archives d’Olivier Theyskens que des collections de la Cité de la dentelle de de la mode.

________________________________

Le 11 juin 2009 était inaugurée la Cité de la dentelle et de la mode à Calais, musée à la fois de mode et d’industrie, avec l’ambition de célébrer le savoir-faire exceptionnel de la dentelle, sur un site historique et un territoire hautement symbolique. Depuis dix ans, ce sont plus de 450 000 visiteurs qui ont franchi les portes du musée et qui ont découvert l’histoire économique et sociale, les savoir-faire et techniques, les usages, mais aussi les aspects les plus contemporains de la dentelle, avec en point d’orgue la fameuse démonstration des métiers à tisser la dentelle. Pour célébrer son anniversaire, le musée se veut audacieux et met à l’honneur ses thématiques phares que sont la dentelle et la mode, en proposant une immersion dans la création actuelle à travers une exposition de mode et un accrochage inédits, ainsi qu’une programmation festive :

Lundi 8 juillet à 14h30 : visite VIP pour les enfants nés en juin 2009. La Cité de la dentelle et de la mode aura dix ans en juin. A cette occasion, elle invite les enfants nés en juin 2009 à fêter leur anniversaire avec elle ! Une visite inattendue, voire un peu spéciale, leur est dédiée… Surprises au programme ! Alors, n’attendez plus et faites connaitre les heureux élus ! Gratuit, sur réservation.

Du 8 juillet au 30 août : visites flash. Durant l’été, une médiatrice vous fera découvrir les incontournables des collections permanentes ou plonger dans l’exposition Olivier Theyskens – In praesentia à travers l’univers du créateur de mode Olivier Theyskens.
Créneaux de visites courtes (15 minutes environ), les lundis, mercredis, jeudis et vendredis, tout au long de la journée. Inclus dans le billet d’entrée.

Dès cet été et jusqu’au 17 novembre : le « Sonoscope ». A partir de juillet, des collectes de témoignages sur le thème de la dentelle seront réalisées dans la caravane du « Sonoscope » qui prendra ses quartiers sur le parvis du musée. Elles se poursuivront jusqu’aux Journées du Patrimoine les 21 et 22 septembre, pour ensuite donner lieu à une création sonore originale à découvrir le 17 novembre. Gratuit.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre : Journées européennes du patrimoine. En cette année anniversaire, le musée met à l’honneur la thématique phare de ses collections : la dentelle tissée.
Au programme : samedi à 16h conférence d’Edith Marcq « Les belles en dentelle » (célébrités) et atelier intergénérationnel pour explorer le musée autrement (avec le soutien de l’association des Amis des Musées) et dimanche rencontres avec des professionnels de la dentelle. Accès libre. Programme complet en ligne en août.

À l’automne : projections de documentaires autour du créateur Olivier Theyskens, à qui est consacrée l’exposition de l’année, suivis de rencontres avec des professionnels de la mode. Programme dès septembre.

5 janvier 2020 : finissage de l’exposition-événement Olivier Theyskens, In praesentia.Un dernier rendez-vous festif pour clôturer l’exposition de l’année et se replonger dans l’univers ducréateur Olivier Theyskens.
Accès libre.

Tout au long de l’année : ateliers pour petits et grands. Ateliers stylisme, intergénérationnel ou arts plastiques, en famille, pour débutants ou initiés, il y en a pour tous les goûts ! La Cité renouvelle ses thématiques autour de la mode et de la création, et propose également de rencontrer les artistes qui exposent dans Dentelle etc. et de découvrir leur univers. Sur inscription, modalités à retrouver sur www.cite-dentelle.fr

  • Ateliers création avec Peggy Charles, styliste modéliste, pour adultes les 29 juin, 14 septembre et 7 décembre
  • Atelier intergénérationnel à quatre mains avec Dorothée Vantorre, artiste plasticienne, le 21 août
  • Atelier des vacances avec Dorothée Vantorre, artiste plasticienne, pour les 8-12 ans les 24 et 25 octobre
  • Ateliers avec Agathe Verschaffel, artiste plasticienne, pour les 8-11 ans le 11 septembre et pour les 5-7 ans le 27 novembre
  • Atelier pour petits et grands le 21 septembre avec le soutien de l’association des Amis desMusées
  • Atelier avec Marie-Hélène Ledoux, créatrice de vêtements et d’accessoires pour MacadamKarma, pour adultes les 5 et 6 octobre
  • Atelier avec Fanny Sautier, artiste plasticienne spécialisé dans le papier découpé, pour adultes le 23 novembre

Parution de l’ouvrage : Le Ranz des vaches, aux éditions Ides et Calendes

LE RANZ DES VACHES, DU CHANT DES BERGERS À L’HYMNE PATRIOTIQUE – PAR GUY S. MÉTRAUX ET ANNE PHILIPONA

Il y a en Suisse un air de musique antique et fort simple appelé le ranz des vaches. Bernardin de Saint-Pierre

Qu’est-ce donc que le Ranz des vaches ? C’est au départ le nom du cortège formé par les vaches au moment de la montée à l’alpage et de leur retour dans la vallée à la fin de l’estivage.
Le Ranz des vaches est, par extension, le nom du chant particulier qui accompagne traditionnellement ces deux moments forts de la vie des paysans de montagne. Il s’agit donc d’un chant des pâtres, soit un des genres les plus anciens et répandus du folklore musical. Mais le Ranz des vaches est bien plus que cela. Inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO, il est un phénomène populaire, né dans la nuit des temps dans les alpes suisses. Le Ranz des vaches du canton de Fribourg est celui qui s’est au fil du temps imposé et ancré dans la mémoire collective. C’est celui qui est à l’honneur et qui dépasse largement les frontières helvétiques. Les auteurs de cet ouvrage richement illustré, tous deux historiens, visent, d’une part, à retrouver les origines très anciennes de cette mélodie inspirant une forte nostalgie mêlée de joie, et d’en suivre la trace à travers les siècles jusqu’à nos jours. D’autre part, leur étude se penche sur le glissement qui s’est opéré d’une mélodie pastorale alpestre en un motif musical savant exploité par des compositeurs tels que Laborde, musicien à la cour de Louis XVI, Beethoven, Berlioz, ou encore Liszt qui s’en sont inspirés. Le livre présente également des partitions de musique, dont notamment celle du Ranz des vaches avec les paroles de Scribe et l’arrangement musical de Meyerbeer. Ce livre montre aussi la vie des paysans de montagne à travers des peintures, des gravures et des photographies d’objets et accessoires liés à leurs activités. Les extraordinaires poya, motif que la maison Hermès a repris dans un de ses célèbres carrés, conçu par Anne Rosat, racontent l’histoire des troupeaux. Le point du vue des touristes est également pris en compte et abondamment illustré. Enfin, cet ouvrage apporte la preuve qu’une mélodie ancestrale, ancrée dans un univers paysan alpestre, a toujours encore la faveur du public qu’il soit rural ou urbain . En effet, revisité par des groupes tels que I Muvrini, ce chant émeut des salles combles quand il est repris par le soliste, ou que Bastian Baker se l’approprie. Il sera d’ailleurs entonné par un groupe de onze chanteurs à l’occasion de la fameuse Fête des Vignerons qui rassemble à Vevey, tous les 25 ans environ, près de 400 000 personnes aux mois de juillet et d’août.

Guy S. Métraux, historien. Alors à la Commission d’histoire de l’Unesco, il avait dirigé la publication de l’ «Histoire de l’humanité ». Il est l’auteur de nombreux articles scientifiques.
Anne Philipona, historienne, Présidente de la Société d’histoire du canton de Fribourg. Elle a publié, entre autres, « Une Histoire du lait. De la montagne à la ville. »

PICASSO ILLUSTATEUR

Musée des Beaux-Arts de la ville de Tourcoing – MUba Eugène Leroy – Jusqu’au 13 janvier 2020

Présenter Picasso Illustrateur, c’est appréhender la diversité et la richesse de l’inventivité de son œuvre et comprendre le rôle majeur qu’il a tenu, et tient encore aujourd’hui, dans l’histoire de l’art. L’exposition ouvre très largement la question du texte et de l’image dans l’œuvre de Picasso : de l’œuvre de commande à l’œuvre d’engagement – dessins de presse ; en passant par l’œuvre libre et poétique. Éternel inventeur et éternel joueur, Picasso a su aussi se hasarder sur les supports parfois les plus singuliers ou modestes, et les expérimenter : enveloppes, cartes postales, briques, céramiques, tôle, nappes, papier découpé ou arraché, maga- zine… L’exposition est une mise en regard de toutes ses explorations fourmillantes avec les œuvres majeures de l’artiste.

Cette exposition est inédite, aucune exposition n’a jamais été consacrée à ce jour à l’œuvre de Pablo Picasso sous le prisme original de l’illustration.

Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
07 82 46 31 19
Suivez moi : @VanessaRavenaux

Marie-Pierre Thiébaut (1933 – 2010)

La forme-geste
La Piscine, Roubaix
Jusqu’au 2 février 2020

Formée à la sculpture par Ossip Zadkine, Marie- Pierre Thiébaut collabore en 1967 et 1968, en Algérie, avec l’architecte Fernand Pouillon. La découverte du Sud algérien et de ses constructions traditionnelles aux volumes simples et à ladécoration dépouillée influence durablement sonart, imprégné par la lumière et par une connivence avec la matière et les matériaux, pierre, bronze, bois et plâtre, mais aussi terre, ciment et papier. Ses architecture-sculptures épurées traduisent parfaitement le lien intime que l’artiste entretient avec la nature tandis que ses séries d’empreintes de doigts, paumes, mains, seins et ventres, véritables estampes du vivant, soulignent l’omniprésence du corps de l’artiste au sein du processus créatif. Cette exposition est organisée à l’occasion de l’importante donation d’œuvres de l’artiste, récemment consentie à La Piscine par Michelle Porte.

Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
07 82 46 31 19
Suivez moi : @VanessaRavenaux