Fuji, pays de neige

Musée national des arts asiatiques – Guimet, ParisDu 15 juillet au 12 octobre 2020 

Inspirant de nombreux artistes, le mont Fuji domine le paysage de l’archipel japonais. Cette figure suscite les premières transcriptions de variations atmosphériques par Hokusai, près d’un demi-siècle avant les effets de lumière de Monet et de Sisley. Pur triangle, le Fuji est un élément fort de l’estampe japonaise puis de la jeune photographie. Éternelle sur ses pans, la neige met au défi les artistes d’user du papier laissé en réserve pour transcrire l’étouffement de la nature et de ses bruits, comme le feront aussi, des décennies plus tard, les impressionnistes inspirés par « le pays de neige ».

Attachée de presse : Apolline Ehkirch
apolline@observatoire.fr
+33 7 82 04 83 75
T @Apolline_Obs
L apollineehkirch