Tadjikistan, au pays des fleuves d’or

Musée national des arts asiatiques – Guimet, Paris – Du 13 octobre 2021 au 10 janvier 2022

Cette exposition est placée sous le haut-patronage du Président de la République française Emmanuel Macron et du Président de la République du Tadjikistan Emomali Rahmon.
Niché au cœur de l’Asie centrale occidentale, le Tadjikistan se révèle être, par les trésors qu’il a livrés, au cœur des réseaux d’échanges depuis la plus haute antiquité. Ils s’alimentent à ses riches ressources naturelles, notamment minérales, gisements de rubis et de lapis-lazuli uniques au monde, et fleuves aurifères. Ses nombreux vestiges de l’âge du bronze (site de Sarazm classé au patrimoine mondial) jusqu’à la période sogdienne (site de Pendjikent) en passant par la période hellénistique (site de Takht-i-Sangin) attestent tous de l’extrême prospérité de ces régions. Véritable carrefour entre les civilisations, le Tadjikistan a vu se développer de multiples nécropoles et centres religieux, sanctuaires et monastères qui ont livré des vestiges témoignant de la diversité culturelle des populations au cours du temps : elles furent tour à tour adeptes de cultes helléniques, zoroastriens, bouddhiques et adoptèrent l’Islam. L’exposition s’achève sur les sultans samanides (819-1005) avant le choc de la première invasion turque.
C’est cet univers complexe et méconnu que l’exposition se proposera de retracer, à travers des œuvres parfois surprenantes ou spectaculaires qui évoquent un monde d’échanges et de commerce le long de ces routes de la soie.

Attachée de presse : Maëlys Arnou
maelys@observatoire.fr
+33 7 66 42 12 30
L maëlys-arnou