Théodule Ribot (1823-1891). Une délicieuse obscurité

Musée des Augustins, Toulouse
Du 16 octobre 2021 au 10 janvier 2022

En partenariat avec les musées des Beaux-arts de Caen et de Marseille, le musée des Augustins se penchera sur l’œuvre de Théodule Ribot, un peintre réaliste inspiré par la peinture ancienne et en phase avec certains de ses contemporains, hors de l’opposition entre tradition et avant-gardes.

Le goût pour la sociabilité, l’attention portée aux petites gens, la simplicité austère des objets et des lieux représentés, le choix d’une peinture ténébriste au puissant clair-obscur, sont quelques-unes des caractéristiques de la peinture de Théodule Ribot, peintre autodidacte, affranchi et solitaire.
Le peintre, tout comme d’autres artistes de cette période, refuse la théâtralisation, et cultive une forme de réserve bien caractéristique, qui dessine un point d’accord remarquable entre son œuvre et sa vie, toutes deux également discrètes. Pour autant, la peinture réaliste, tout en se voulant ouverte à la réalité sociale et politique de son temps, ne rejette pas l’étude des maîtres anciens. L’exposition mettra en lumière ce lien si particulier qui relie les peintres réalistes à la tradition, à travers quelques œuvres emblématiques des XVIIe et XVIIIe siècles, sources d’inspiration pour Ribot.
Dans son œuvre, Ribot a développé un talent original, généreux, émouvant et finalement moderne. Peu connu
du grand public bien que fort présent dans les collections publiques en France et à l’étranger, Ribot fut admiré par ses amis artistes comme Fantin-Latour, Boudin ou Rodin.

L’exposition présentera environ 80 tableaux provenant de France, d’Espagne, d’Italie, de Grande-Bretagne, des Pays- Bas, des États-Unis et du Canada. Première étape, elle sera ensuite présentée à Marseille au musée des Beaux-arts du 10 février au 15 mai 2022 puis à Caen au musée des Beaux-Arts du 11 juin au 2 octobre 2022.

Attachée de presse : Aurélie Cadot
aureliecadot@observatoire.fr
+33 6 80 61 04 17
T @aurelie_cadot
L aureliecadot